Cameroun – Défense des prisonniers MRC/Célestin Djamen : « L’arrivée de Maurice Kamto au sein du Collectif Souop pourrait aggraver le cas des militants emprisonnés »

0

Le président national de l’Alliance patriotique et républicaine (APAR) craint que l’intégration du leader du MRC dans le groupe des avocats de retour à la justice ne soit une source de tension entre l’homme politique et le régime de Yaoundé.

L’intégration de Maurice Kamto au sein du collectif des avocats chargés de la défense des militants du MRC incarcérés depuis fin septembre 2020 est vue avec suspicion par Célestin Djamen. L’ancien militant du SDF devenu président de l’Alliance patriotique et républicaine (APAR) a critiqué cette décision le 19 avril 2022 sur l’antenne d’ABK Radio diffusée depuis Douala. L’ancien secrétaire national aux droits de l’homme du MRC a dit ne pas comprendre que les avocats des militants du MRC aient renoncé à la défense. Il a protesté contre l’arrestation de personnes qui : « exprimer une opinion » et a déclaré qu’il défendait tous les prisonniers, y compris les prisonniers politiques.

Concernant la présence de Maurice Kamto au sein du collectif de défense des droits des militants en procès, il s’interroge sur les raisons invoquées pour expliquer le retour devant les tribunaux et la sincérité de Maurice Kamto. « Il n’y a qu’une justice. Qu’il soit indépendant ou non. Il est indéniable que les tribunaux militaires sont moins indépendants que les tribunaux civils. Nous n’avons pas été dupes. Ce sont les prisonniers arrêtés le 22 septembre 2020. Il y a des arrière-pensées. Je pense que le professeur Maurice Kamto veut avoir un peu de fraîcheur politique. Le collectif Sylvain Souop contient des personnes extrêmement compétentes, qui ont plus d’expérience dans le plaidoyer que le professeur Maurice Kamto, qui a très peu d’expérience dans le plaidoyer national. Il peut faire quelques voyages à l’étranger, mais au niveau national ces avocats n’avaient pas besoin du professeur Maurice Kamto. Cela n’apporte peut-être rien de plus qu’un argument politique. Il joue sa carte politique.soutient Djamen

Lorsqu’on lui demande si l’arrivée de Maurice Kamto dans le collectif Souop va aider ou nuire à la cause, il donne cette réponse : « Cela pourrait même empirer les choses. Car il existe une relation politique entre ces détenus et la justice, placée sous la tutelle du ministre de la Justice. Et je pense qu’en politisant trop cette affaire, cela pourrait avoir des conséquences très déplorables (…) Si le professeur Maurice Kamto n’a pas de perspective politique, cela peut quand même être très grave car on considérera qu’il est entré dans le collectif pour une cause politique et personnelle. Cela pourrait créer de nouvelles tensions entre le camp des partisans de cette tension du MRC et ceux au pouvoir »† Célestin Djamen conclut que la présence du leader du MRC n’est pas « pas indispensable »

#Cameroun #Défense #des #prisonniers #MRCCélestin #Djamen #Larrivée #Maurice #Kamto #sein #Collectif #Souop #pourrait #aggraver #cas #des #militants #emprisonnés

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire