Cameroun – Justice : Le Conseil constitutionnel rejette la demande du Front des Démocrates Camerounais concernant « l’illégalité » de 18 directeurs généraux et adjoints d’entreprises publiques

0

L’Autorité de contrôle du fonctionnement des institutions camerounaises s’est prononcée mardi 7 septembre 2021 sur la plainte du président de cette formation politique, Denis Emilien Atangana.

Une audience du Conseil constitutionnel a eu lieu le mardi 7 septembre 2021 au Palais des congrès de Yaoundé, présidé par son président, Clemens Atangana. L’organe de régulation du fonctionnement des institutions camerounaises a parfois rendu un arrêt à la demande du Président de la Front des Démocrates Camerounais (FDC), Denis Emilien Atangana, en ce qui concerne l’expiration des mandats d’au moins 18 directeurs généraux et directeurs généraux délégués d’entreprises publiques, que ces derniers considèrent comme illégale.

L’homme politique a été licencié par le Conseil sur la base d’un « Qualité défectueuse », a indiqué le Cameroun Radio Télévision (CRTV). Au cours de cette audition, qui a duré une trentaine de minutes et rapportée par le Pr Joseph Owona, les juges siégeaient à l’ancien Mouvement de la Renaissance camerounaise (MRC), que seuls le Président de la République, le Président du Sénat, ceux de l’Assemblée nationale, des députés, étaient habilités à saisir le Conseil constitutionnel, en vertu des dispositions de la Loi fondamentale camerounaise.

En tout cas, Denis Atangana a le mérite d’avoir soulevé cette question de la longévité des présidents-directeurs généraux des entreprises publiques. Ceci est contraire aux dispositions de la loi n°2017/011 du 12 juillet 20178 relative aux établissements publics.

En vertu de cette loi, un administrateur d’une société anonyme ne peut exercer ses fonctions plus de neuf ans. Et pourtant, il y en a qui ont dirigé certaines entreprises publiques pendant plus de 20, voire 30 ans. C’est le cas de Camille Mouthe à Bidias jusqu’à Fonds national pour l’emploi (FNE), qui a construit il y a 31 ans, ou d’Adolphe Moudikic, le directeur général de la Société Nationale des Hydrocarbures (SNH), qui dirige cette structure depuis 28 ans.

.

#Cameroun #Justice #Conseil #constitutionnel #rejette #demande #Front #des #Démocrates #Camerounais #concernant #lillégalité #directeurs #généraux #adjoints #dentreprises #publiques

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.