Cameroun : l’opposition revoit le système électoral

0

Fondée en mars 2021, une plateforme d’opposition offrira sa copie d’une proposition de système électoral consensuel le 24 novembre, selon une note passée par le porte-parole de ce mouvement.if(typeof __ez_fad_position!=’undefined’){__ez_fad_position(‘div-gpt-ad-237online_com-medrectangle-3-0’)};

C’est un communiqué signé par Patricia Tomaino Ndam Njoya, porte-parole de la Plateforme, qui vient de fournir cette information. «  La Plateforme des leaders des partis politiques impliqués dans la réforme consensuelle du système électoral camerounais informera l’opinion nationale et internationale sur la holding le mercredi 24 novembre 2021, de 11h à 14h à l’hôtel Hilton de Yaoundé, du la séance de présentation aux intervenants et partenaires », rapporte la note qui a été rendue publique le 17 novembre 2021. Elle est le fruit d’un consensus entre les forces politiques de l’opposition, les mouvements syndicaux et les autorités traditionnelles. Le ton de cette séance de travail a été donné le 31 mars 2021 par sept partis d’opposition.

Il s’agit notamment de l’Udc, du Mrc, du Sdf, du Pcrn, de l’Ums, entre autres. Cette nouvelle intervient après l’approbation le 14 juillet 2021 d’un document modifiant la loi électorale. La présentation officielle de ce 24 novembre est le prologue de près de 8 mois de travail. Et le résumé de cette contribution sera donc soumis pour avis à la représentation nationale et aux autorités camerounaises. Cette réforme, si elle est prise en compte, pourrait donner le ton d’une nouvelle ère dans les prochaines élections au Cameroun. En fait, le système électoral actuel ne peut s’accorder avec toutes les forces politiques.

237online.com vous propose ce communiqué de presse complet

237online.com

#Cameroun #lopposition #revoit #système #électoral

Ref. : 237online.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: