Cameroun – Manifestations anti-Biya à Genève / Mathias Eric Owona Nguini (Vice-recteur de l’Université de Yaoundé I) : « Cet échec est lié au fait que les autorités camerounaises ont bien préparé les implications politiques de cette visite, compte tenu des incidents passés « 

0

Ainsi, le vice-recteur de l’Université de Yaoundé I s’est exprimé dans les colonnes du quotidien d’Etat Cameroon Tribune en kiosque le 21 juillet 2021.

Dans l’édition en kiosque du 21 juillet 2021, le journal officiel Cameroun Tribune qualifie d’échec, les manifestations genevoises que la Brigarde Anti-Sardinard (BAS) avait annoncé en grande pompe lors de la visite du chef de l’Etat Paul Biya en suisse. Reste qu’une cinquantaine de personnes ont manifesté à quelques dizaines de mètres de l’hôtel de Genève où logeaient le président et sa suite le 17 juillet 2021. « Contenu très rapidement par des éléments anti-émeutes de la police genevoise »écrit le journal. Certains de ces manifestants ont été condamnés par la justice suisse.

Interrogé par le journal sur les raisons de cet « échec », le Pr. Mathias Eric Owona Nguinic confirme que : « Cet échec est lié au fait que les autorités camerounaises se sont bien préparées aux implications politiques de cette visite, compte tenu des précédents incidents. Ils ont mobilisé le Jeu de la Chancellerie pour faire prendre conscience à la Confédération helvétique du caractère dommageable des agissements de ce petit groupe fasciste pour les relations entre la Suisse et le Cameroun. Cela a notamment permis de mieux préparer le volet sécurité à affronter efficacement les combats de rue très prisés par la Brigade Anti-Sardinards..

Le Vice-Recteur de l’Université de Yaoundé I précise en outre que : « Le BAS continuera d’utiliser des méthodes de protestation véhémentes et violentes, conformément à son mode de coopération avec un parti politique particulier, dont il est devenu la milice transnationale »écrit le journaliste.

Enfin, comme solution pour ne plus assister à ce genre de spectacle, le politologue déclare que « Les autorités camerounaises doivent renforcer les contacts avec leurs homologues suisses à travers nos services diplomatiques et consulaires… Les autorités camerounaises doivent également consolider l’enregistrement sécuritaire de ces miliciens militants sectaires et violents à tendance pro-terroriste afin de mieux les contrôler. Ils ont intérêt à proposer un véritable partenariat sécuritaire et juridique dans ce domaine, qui enrichirait ou renforcerait les accords entre les deux pays., allumé.

Wilfried SUPPRIMER

.

#Cameroun #Manifestations #antiBiya #Genève #Mathias #Eric #Owona #Nguini #Vicerecteur #lUniversité #Yaoundé #Cet #échec #est #lié #fait #les #autorités #camerounaises #ont #bien #préparé #les #implications #politiques #cette #visite #compte #tenu #des #incidents #passés

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.