Cameroun : Paul Biya crée de nouvelles universités à Bertoua, Garoua et Ebolowa

0

La création de ces établissements universitaires, annoncée dans le message de fin d’année du président de la République à la nation le 31 décembre, s’est concrétisée par un décret signé hier par le chef de l’Etat.

La population de la régions de l’est, du nord et du sud fort> n’auront pas attendu longtemps après l’annonce de la mise en place de trois nouvelles forces universitaires> par le Président de la Républiquestrong> dans le message de fin d’année à la nation, et la concrétisation de cet engagement présidentiel. En effet, un décret signé hier par le chef de l’Etat officialise la création de ces universités d’Etat, tout en désignant les villes d’accueil. Ce sont les trois capitales des régions concernées qui ont été choisies pour abriter ces autres réalisations du Renouveau National. Bertoua, Garoua et Ebolowa accueilleront ainsi ces universités d’Etat, ce qui permettra ainsi de trouver un équilibre dans le domaine de la formation de l’enseignement supérieur, selon le souhait du Président de la République, et de permettre à toutes les universités d’Etat à onze dans le territoire. « Il est inacceptable que certaines régions se sentent mises à l’écart alors que d’autres progressent », avait-il alors déclaré. Si l’on prend en compte que les universités sont des pôles de développement, du fait de la mobilisation qu’elle implique, on comprend la volonté du chef de l’Etat de mettre toutes les régions au même niveau.

S’il faut attendre encore un peu pour connaître la spécificité de chacune des universités d’État créées, on peut néanmoins dire qu’elles ne partiront pas de zéro. Des extensions d’universités publiques dans d’autres régions ont déjà été établies dans les trois villes concernées. Ainsi, à Bertoua, il existe une annexe de la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques de l’Université de Yaoundé II-SOa et une Ecole Normale Supérieure (ENS), créée par décret présidentiel signé le 8 janvier 2018. A Garoua, on note la présence ici des annexes de la Faculté des Sciences de l’Education et celles de la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques, toutes de l’Université de Ngaoundéré. La ville abrite également la Faculté de médecine et des sciences biomédicales affiliée à l’Université de Ngaoundéré. Quant à la ville d’Ebolowa, elle abrite une annexe de la Faculté d’Agronomie et des Sciences Agricoles de l’Université de Dschang et celle de la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques de l’Université de Yaoundé II-Soa. Autant dire que les trois universités créées hier par décret présidentiel sont nées dans des villes qui ont déjà une certaine tradition universitaire. Les universités d’État fondées hier dans ces villes ne font que leur donner plus d’espace.

Source : CT

.

#Cameroun #Paul #Biya #crée #nouvelles #universités #Bertoua #Garoua #Ebolowa

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire