Cameroun – Sanction : Messanga Nyamding banni du Rdpc

0

La décision a été prise par le président national du parti, Paul Biya, le 19 avril 2022.

Pascal Charlemagne Messanga Nyamding n’est plus un militant du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC). Paul Biya a décidé de le faire le 19 avril 2022. Le président national du parti au pouvoir a définitivement banni l’universitaire de sa formation politique pour « indiscipline ». L’homme du 6 novembre 1982 « vire » l’un de ses plus fidèles défenseurs en mondovision. L’enseignant s’est présenté comme un « Biyaist ».
Malheureusement, c’est son « maître politique » qui l’a expulsé sept jours seulement après sa comparution devant la commission de discipline ad hoc du Comité central, présidée par Peter Mafany Musongue. Une décision qu’il dit avoir apprise avec regret. « Il faut aller de l’avant et tourner la page, surtout avec la perspective d’en ouvrir une nouvelle… On en reparlera plus tard », a-t-il déclaré sur sa page Facebook.

Solutions bleuesSolutions bleues

L’article 34 des statuts du parti de la torche est clair. Au niveau du Comité Central : « Sans préjudice de l’alinéa 1er a) ci-dessus, le Comité Central peut décider qu’en raison des fonctions qu’ils exercent, certains membres seront soumis en matière de discipline à la Commission de Discipline instituée à l’article 32. (b) des présents statuts. La commission disciplinaire peut prononcer l’une des sanctions prévues à l’article 33 des présents statuts. La décision prise n’est pas susceptible de recours. Au niveau du Bureau politique : « En cas de faute spécialement grave , le Bureau Politique peut, sur proposition du Président National, prononcer l’exclusion du Parti du militant concerné ou la dissolution d’un organe dirigeant de base ».

Selon ces dispositions, Pascal Charlemagne Messanga Nyamding est soumis aux présents articles. Il avait déjà été réprimandé en 2013, selon un cadre supérieur du Rdpc contacté. Outre l’université, plusieurs autres militants ont été tabassés par Paul Biya. L’Honorable Mpon François Xavier a été temporairement banni pour une période de 12 mois. Nkpwala Wielfried a été réprimandé. Le parti des flambeaux veut ramener « l’ordre » dans la maison à travers ces décisions.

Solière Champlain Paka / 237online.com

#Cameroun #Sanction #Messanga #Nyamding #banni #Rdpc

Ref. : 237online.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire