Cameroun – Sdf : NEC licencie Nintcheu

0

Son désir de voir Joshua Osih exclu du parti n’a pas fleuri pour « quorum non atteint » lors de la réunion extraordinaire du comité exécutif régional du Sdf Littoral le 21 mars à Douala.

Joshua Osih sort réconforté de la réunion du Comité exécutif national (CEN) le 12 juin 2021 au siège du parti à Yaoundé. Il reste militant et 1er vice-président du parti Libra. Le constat d’« auto-exclusion » et ses activités « anti-parti », dénoncé à l’issue d’une réunion extraordinaire du comité exécutif régional du Sdf Littoral le 21 mars à Douala dirigé par Jean Michel Nintcheu, n’a pas fleuri pour « le quorum non atteint, « , a déclaré une source au sein du parti.

La motion adoptée par le Sdf-Littoral pour exclure Joshua Osih du parti n’a pas trouvé grâce aux yeux des membres du Nec : « La décision Littoral a été déclarée invalide. Ce fut un échec après de longs débats et des réponses de l’honorable Osih, Nintcheu et du président. Le Nec bat le Littoral en forme. Parce que la forme n’a pas été respectée, le NEC n’a pas enquêté sur le contenu’. Une décision qui n’a pas laissé Jean Michel Nintcheu indifférent. Il a vomi sa bile sur son compte Facebook. « Le Sdf Littoral a joué son rôle en sachant appliquer le 8.2 contre un militant qui a la particularité de porter gravement et durablement atteinte à l’image du parti. Le NEC en a décidé autrement », regrette le député. Et ajouter «  La lutte pour un vrai changement dans notre pays se poursuit malgré les vents et marées entretenus par ceux qui trouvent leur facture dans le statu quo au détriment de la grande majorité des Camerounais », a conclu le régional en guise de prospective.

Rejeté par le NEC pour certains et réconforté pour d’autres, le parti de Ni John Fru Ndi swingue au rythme des positions. Selon un analyste politique « C’est la bataille pour le contrôle de l’équipe qui se joue. Avec le départ annoncé du président et les mauvais résultats du SDF dans le temps, certains veulent se positionner différemment sur la scène politique. Ce n’est que le début d’une lutte pour le leadership et d’une lutte pour la succession à la tête de ce parti qui s’annonce amère.

A l’issue de la délibération de l’affaire Osih contre le Littoral, un rapprochement a été demandé. Une « fin heureuse » selon Parfait Mbvoum, chef du parti : « Ni gagnants ! Ni vaincu ! Le seul gagnant est le sans-abri Il a écrit sur sa page Facebook.

Solière Champlain Paka

#Cameroun #Sdf #NEC #licencie #Nintcheu

Ref. : 237online.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: