Cameroun : Une marche du MRC interdite à Yaoundé en raison du « risque de propagation du Covid-19 », le parti crie à « l’exclusion politique »

0

Le mouvement de la Renaissance camerounaise prévoyait de manifester dans la capitale politique le 25 juillet 2021 pour promouvoir le « vivre ensemble », mais le sous-préfet de Yaoundé 1, Harouna Nyandji Mgbatou, a interdit cette manifestation, en partie par peur de la propagation du virus en mobilisation de masse.

le Mouvement de la Renaissance camerounaise (MRC), prévu de lancer un  » grande marche pacifique  » Abeille Yaoundé 25 juillet 2021, pour promouvoir le  » vivre ensemble « , et un petit  » paix »Dans les régions de Sud-Ouest et toi Nord Ouest ; témoigner de son  » solidarité »A la population de le grand nord en proie aux abus de Boko Haram, mais aussi pour promouvoir l’intégration nationale et lutter contre » tribalisme ».

Mais cette manifestation a été interdite par le sous-préfet de Yaoundé 1est, Harouna Nyandji Mgbatou, rapporte un communiqué de la MRC, en date du mercredi 21 juillet 2021. Cet événement, dûment annoncé le 16 juillet, a été interdit pour « Risque grave de trouble à l’ordre public et risque de propagation du Covid-19 » », a déclaré le porte-parole du parti, Joseph Emmanuel Ateba.

Arrêté du Sous-Préfet de Yaoundé I (c) NIC

la fête de Maurice Kamto s’offusque de cette décision du conseil, et  » regrette que cette manifestation, qui se voulait républicaine et pacifique, ait été interdite, confirmant qu’il lui est impossible d’organiser une manifestation publique de quelque nature que ce soit au Cameroun, ni même de tenir des réunions au siège de certaines sections locales ».

De plus, la MRC a « condamne fermement ces interdictions systématiques de toutes ses expressions dûment déclarées, qui sont contraires à la Constitution, aux obligations internationales de notre pays et à l’esprit de la loi en vigueur dans ce domaine », ajoute le secrétaire d’État aux Communications du parti.

Cette formation politique d’opposition s’est également offusquée de la politique gouvernementale de deux poids deux mesures, qui a autorisé ces derniers jours des marches de soutien au président de la République Paul Biya à travers le pays pour protester contre les manifestations ciblant. Genève Au la Suisse par des militants camerounais de la diaspora, alors qu’il court séjour privé ».

Le Mouvement de la Renaissance camerounaise réclame « Exclusion politique » », Mais appelle ses militants à se calmer et à respecter la décision de ce sous-préfet, non sans prendre acte de la volonté du régime actuel de l’éradiquer du paysage politique camerounais.

Communiqué MRC I (c) NIC
Communiqué MRC II (c) NIC

.

#Cameroun #Une #marche #MRC #interdite #Yaoundé #raison #risque #propagation #Covid19 #parti #crie #lexclusion #politique

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: