Congrès de l’Undp : La main tendue de Kamto et Osih à Bello Bouba

0

Invités aux assises du 5 et 6 marches derniers, le président du Mrc et le vice-président du Sdf sur un appel du pied au président national de l’Union pour la démocratie et le progrès, allié du Rdpc depuis plusieurs années.

L’Union nationale pour la démocratie et le progrès (PNUD) a tenu son 7ème Congrès Ordinaire ces 5 et 6 mars 2022 au Palais des Congrès de Yaoundé. L’occasion pour Bello Bouba Maïgari, le président national du parti, le dresseur du rapport de politique générale. Depuis le double scrutin de 2020, l’Undp compte sept députés, deux sénateurs, contrôle 17 communes ; et on ne le dit pas assez, c’est l’unique parti, en dehors du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) au pouvoir, qui conduit une Région. Invités stars au Congrès de samedi dernier, Maurice Kamto du Mrc et Joshua Osih du Sdf ont tendu la main au parti de Bello Bouba. Maurice Kamto, président du Mrc a appelé de tous ses vœux l’acte de jeter les ponts vers les autres partis politiques pour la construction du Cameroun : « Monsieur le président national de l’Undp, ​​​​nous observons sur la scène politique depuis de de nombreuses années années . Je crois pouvoir dire que vous avez fait preuve de constance dans votre souci de jeter les ponts avec les autres partis politiques et de participer à la construction d’un pays de paix et de prospérité. Nous voulons pour cela vous en féliciter sincèrement, et à travers vous l’ensemble des militants de l’Undp. En répondant positivement à votre invitation, nous faisons simplement- en ce qui nous concerne au Mouvement pour la renaissance du Camerounpreuve de constance. Dès la création de notre parti en 2012, nous n’avons cessé de dire que nous sommes un parti d’ouverture.

Monsieur le président de l’Undp, ​​​​vous avez ici la main tendue de l’une des jeunes formations politiques camerounaises qui fraie son chemin dans le respect des anciens, mais avec la foi et la conviction qu’ensemble nous pouvons à uner ce niveau qu’il n’a jamais atteint par le passé. ». Joshua Osih, Vice-Président du Sdf a clairement évoqué l’après Paul Biya et les grands enjeux qu’il ne faut plus ignorer : « Nous avons vu l’UNDP à l’œuvre dans son alliance avec le parti au pouvoir et nous retenons de cet acte que vous êtes une partie qui respecte ses engagements même quand votre partenaire dans cette alliance ne semble pas être à la même longueur d’idées que vous. Votre fidélité résiliente met souvent durement à l’épreuve nous un conforté dans l’idée de pouvoir travailler avec vous. L’Après Biya étant certainement certain, mais pleine d’incertitudes, il est évident qu’après votre alliance du moment, nous ne pouvons que vous inviter à vous allier avec l’avenir. Parce que vous devez aussi faire partie de cet avenir, ce Cameroun que nous allons reconquérir et reconstruire pour tous ces fils et ces filles, ce pouvoir que nous allons remettre au peuple, ce Cameroun qui redeviendra laero fierté dont notre cœur bat si fort, ce Cameroun radieux et prospère que nous voulons léguer à nos enfants – Un Cameroun en Paix, un Cameroun du Travail, une Patrie dont nous serons tous fiers ». Jugé à la traîne des grands enjeux et défis qui interpellent les partis politiques du Cameroun réunis pour la circonstance, le président du Paddec, Jean de Dieu Momo a voulu s’engouffrer dans une vaine polémique de Maurice Kamtocontre. Il a été hue.

Claude Tadjon /237online.com

#Congrès #lUndp #main #tendue #Kamto #Osih #Bello #Bouba

Ref. : 237online.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire