Douala-N’Djamena : Coopération Sud-Sud

0

Pour le bien des populations et le développement des deux villes, des échanges prometteurs viennent d’avoir lieu entre les maires des villes du Cameroun et du Tchad.if(typeof __ez_fad_position!=’undefined’){__ez_fad_position(‘div-gpt-ad-237online_com-medrectangle-3-0’)};

Dans le cadre du partenariat entre les deux institutions, Ali Haroun, Maire de la Ville de N’Djamena, a effectué une visite de travail à Douala du 23 au 27 juillet 2021. A la tête d’une délégation qui l’accompagnait, il a échangé, entre autres, avec le maire de la ville de Douala, Dr. Roger Mbassa Ndine et ses associés. Entre partage d’expériences, mobilisation et gestion des ressources financières, les deux parties optent pour une coopération décentralisée entre les villes. A une question de la presse, Ali Haroun, maire de la municipalité de N’Djamena au Tchad, a répondu : « Je suis le maire de la ville de N’Djamena et en même temps le président de l’Association des municipalités du Tchad. Nous nous sommes dit qu’il ne fallait pas seulement avoir une coopération Nord-Sud et donc préférer la coopération Sud-Sud. C’est pourquoi nous avons envoyé un courrier à mon collègue, le maire de la ville de Douala, qui a immédiatement répondu dans les 24 heures. Il s’agit d’abord d’une visite de courtoisie puis de réchauffer nos relations car nous sommes deux pays voisins ».

L’autorité confirme que le Tchad et le Cameroun entretiennent de bonnes relations. Il s’agit donc d’un début de coopération entre les deux villes au niveau local, a-t-il déclaré. D’autant plus, précise le maire, « N’Djamena est une ville de 2 millions d’habitants avec une superficie de 7000 hectares, soit une croissance de 5% par an. Il y a plus d’exode rural ; des jeunes à la recherche d’un travail… C’est une ville qui s’agrandit de jour en jour. Elle est aussi grande que la ville de Douala. Cette rencontre est aussi un échange d’expériences dans le domaine de l’assainissement, de la santé, de la finance. Nous devons entretenir de très bonnes relations pour le bonheur des habitants de nos deux villes ».

Développement

De son côté, le maire de la ville de Douala, Dr. Roger Mbassa Ndine, son hôte qui a eu la gentillesse de visiter la cité économique du Cameroun. Pour lui, Douala et Ndjamena sont des villes sœurs. Par conséquent, il est « bon que la manière dont chaque ville aborde ses problèmes soit discutée comme elle l’a été. Nous avons discuté de certains aspects comme les finances publiques, l’assainissement et d’autres. De plus, c’est un pont que nous construisons sur la coopération décentralisée entre les villes, afin que les excellentes relations entre nos deux chefs d’État puissent se poursuivre à un niveau inférieur, afin que nous puissions les rapprocher. C’est notre objectif. »

Douala est une ville cosmopolite d’échanges dans laquelle toutes les cultures se retrouvent. Les peuples vivant dans la partie nord du Cameroun sont situés de part et d’autre de la frontière avec le Tchad. « Nous avons donc tous des composantes socio-politiques. Douala, avec les acteurs de l’économie locale de N’Djamena, souhaite développer un cadre qui leur permettra de profiter du marché qu’offre N’Djamena, car c’est une ville de millions d’habitants et l’une des plus grandes villes d’Afrique centrale. Nous avons eu des échanges de fraternité qui sont nés d’une volonté de construire un pont commun pour que nos deux villes puissent se développer ensemble », ajoute Dr. Roger Mbassa Ndine.

LM

#DoualaNDjamena #Coopération #SudSud

Ref. : 237online.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.