Home Actualité internationale GrosseTensions diplomatiques entre le Maroc et l’Allemagne
Actualité internationaleAfriquePolitique

GrosseTensions diplomatiques entre le Maroc et l’Allemagne

Ce jeudi, le Maroc a rappelé son ambassadeur à Berlin, dénonçant les «actions hostiles» de l’Allemagne envers le royaume du Sharif. Une complication supplémentaire dans les relations diplomatiques entre les deux pays, en crise depuis mars dernier. Le Maroc avait suspendu « tout contact » avec l’ambassade d’Allemagne à Rabat en raison de « profondes incompréhensions » sur diverses questions.

Sahara marocain : L'Algérie n'a d'autres recours que le discours de la  conspiration | Hespress Français

Ce jeudi, le ministère marocain des Affaires étrangères est sorti de son silence pour expliquer les raisons du différend avec Berlin. Le ton du communiqué de presse est très fort; il montre le niveau de tension entre les deux pays. Selon Rabat, l’Allemagne a accumulé des positions hostiles et des « actions agressives » contre les intérêts supérieurs du royaume, ce qui a incité l’ambassadeur à être rappelé à Berlin pour « consultation ».

Le Maroc dénonce avant tout la position de l’Allemagne sur la question du Sahara Occidental: « une attitude négative », indique le communiqué. Il dénonce également « l’activisme antagoniste » après que l’ancien président américain Donald Trump ait reconnu la souveraineté du Maroc sur ce domaine controversé. Une reconnaissance venue en décembre 2020 un peu plus d’un mois avant qu’il ne soit privé de pouvoir.

Le ministre des Affaires étrangères marocain, Nasser Bourita.

Le ministère marocain des Affaires étrangères déplore également la « détermination continue » de l’Allemagne à lutter contre le rôle régional du Maroc, notamment dans le dossier libyen. Rabat, qui n’a pas été invité à la conférence de Berlin sur l’avenir de la Libye en janvier 2020, n’a jamais donné à l’Allemagne cette étape.

Enfin, Rabat accuse Berlin de « complicité avec un ancien condamné pour actes de terrorisme » et de lui avoir donné des informations confidentielles des services secrets marocains et communiquées à ses homologues allemands. Le nom de ce ressortissant germano-marocain n’a pas été officiellement révélé, mais c’est Mohamed Hajib, qui a été condamné à dix ans d’emprisonnement au Maroc pour «terrorisme» en 2010, une peine qui a été réduite à cinq ans début 2012 et qui est régulièrement critiquée. publié par le Maroc sur les réseaux sociaux.

L’Allemagne déclare qu’elle n’a pas été informée de cette décision à l’avance et qu’elle n’a pas compris les allégations contenues dans cette déclaration. Elle a demandé à la partie marocaine des « explications ».

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Enquête de la CAF : l’avocat de Samuel Eto’o s’exprime enfin

Enquête de la CAF : La défense de Samuel Eto’o par son...

Ligue des champions : Mbappé envoie le PSG en demi-finale contre Dortmund

Jouant avec un homme supplémentaire pendant plus d’une heure, le Paris Saint-Germain...

Vatican : le pape demande de prier pour les groupes ethniques en guerre

Au Vatican, le pape François a exhorté les croyants chrétiens à prier...

[quads id=1]