Le Maroc veut renforcer ses relations avec Israël

0
132

Dans sa nouvelle dynamique de politique internationale, le Maroc entend approfondir ses relations avec la Commission américaine des affaires publiques d’Israël (AIPAC), qui opère aux États-Unis, où l’administration Joe Biden n’a toujours pas pris de décision sur l’opportunité de remettre en question la reconnaissance américaine du caractère marocain du Sahara occidental.

Le Maroc reprend ses relations avec Israël – Point Afrique

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains de l’étranger, assistera à une conférence organisée par la Commission américaine des affaires publiques israéliennes (AlPAC) le jeudi 6 mai 2021 pour les activités de cette structure israélienne basée aux Etats-Unis, l’AIPAC .

Le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita, qui s’exprimera par vidéoconférence, sera l’invité principal du club dans le cadre du « Mid Atlantic Spring Program », a-t-on précisé. Il est à noter que depuis l’avènement du gouvernement Joe Biden, le Maroc s’est activement impliqué dans le maintien du décret reconnaissant la souveraineté des États-Unis sur le Sahara occidental.

Maroc – Yehuda Lancry : « La communauté juive marocaine s'est engagée en  faveur de la marocanité du Sahara » – Jeune Afrique

L’actuel président américain Joe Biden n’a pas encore clarifié sa position sur la question. Une attitude qui inquiète à la fois les autorités marocaines et le lobby israélien. Selon le journal américain Jewish Insider, l’existence de relations diplomatiques complètes entre le Maroc et Israël dépend de la position de la Maison Blanche que Donald Trump a prise sur le Sahara occidental.

Le Maroc reprend ses relations avec Israël | Africanews

Dans l’hypothèse où le président des États-Unis, Joe Biden, remettrait en cause cette décision, le Maroc pourrait mettre fin ou ne pas renforcer ses relations diplomatiques avec Israël, analyse le journal américain, soulignant que la question continue de créer des divisions au Sénat américain.

Rappelons que le Sahara Occidental est une superficie de 266 000 km2 (population de plus de 603 253 habitants) revendiquée à la fois par le Maroc et la République Arabe du Sahara Démocratique (RASD) et proclamée par le Front Polisario en 1976. Ce dernier bénéficie du plein soutien de l’Algérie, voisin du Maroc en Afrique du Nord.

RF:https://www.afrik.com/

QU’EN PENSEZ-VOUS?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre point de vue compte, donnez votre avis



Lire aussi  CM - Bodies found dumped in the Ganges in India during the COVID-19 crisis