Nouveau Gouvernement : voici ces ministres de Paul Biya dont les jours à Etoudi sont comptés!

0

D’après une édition spéciale du Journal d’enquêtes, d’analyses et d’informations générales L’Albatros, il est révélé des ministres seraient en sursis. Un sursis qui aurait déclenché de la tourmente chez ces derniers.

En effet selon le journal, « Plusieurs ministres n’auront pas la grâce de gérer les enveloppes budgétaires 2023 qu’ils vont défendre devant la commission des finances et du budget de l’Assemblée nationale et du sénat. Certains le savent, d’autres sont dans l’incertitude. L’émoi suscité par le faux gouvernement longtemps en circulation sur les réseaux sociaux et dans certains journaux, est retombé.

Certains noms, cités comme « sortants », avaient mis des jours pour sortir de l’amertume qui les avaient envahis après la publication de ce « gouvernement », dont on annonçait l’officialisation fortement imminente, il y a encore quatre mois.

L’actualité en ce moment dans le public est de savoir combien y seront à jouir des « avantages de toutes natures » que leur permettent les enveloppes budgétaires récemment arrêtées par la procédure en vigueur, au titre de l’année 2023.

Le tableau est clair. Il y a ceux que l’opinion en général juge soit inutiles soit incompétents. Il y a ceux que l’on peut encore tolérer, en espérant qu’ils feront mieux de ce fait. Il y a ceux qui attristeront plusieurs Camerounais par leurs départs à la tête des départements ministériels dont ils ont la charge en ce moment. »

Dans une récente exclusivité du confrère Actu Cameroun concernant le remaniement ministériel, Ferdinand Ngoh Ngoh prend en charge les fonctions du ministère de la Justice, Garde des sceaux, le poste actuellement occupé par Laurent Esso, avec qui l’actuel Secrétaire général de la Présidence de la République (SGPR) ne s’entendrait pas.

De plus, le Directeur du Cabinet Civil de la Présidence de la République, Samuel Mvondo Ayolo n’est plus dans le gouvernement publié par Actu Cameroun.

Louis-Paul Motaze, Laurent Esso et Samuel Mvondo Ayolo, absents eux-aussi de ce gouvernement, interpellent.

Source:camerounweb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire