Police municipale : Paul BIYA signe un décret pour encadré ces agents

0

L’annonce est contenue dans un décret présidentiel publié ce mardi 09 août 2022.

La police municipale rend compte au maire. Cette force est chargée « du maintien de l’ordre, ainsi que de la sécurité publique, de la tranquillité, de la sécurité et de l’assainissement sur le territoire de la commune ou de la communauté urbaine », selon le décret du président de la République, qui fixe les modalités d’exercice de la Police municipale au Cameroun. Les tâches de la police municipale sont « effectuées en coopération avec les autorités compétentes de l’État », selon le décret.

Le Président ajoute dans son décret que ces missions doivent être exercées « dans le strict respect des droits et libertés de la population et des lois et règlements en vigueur ». A cet effet, les policiers municipaux ne peuvent recourir à la force ni contraindre la population, « sous réserve de légitime défense », précise le décret.

Ce que les policiers locaux doivent faire maintenant
Il est demandé aux agents de consigner dans le registre les infractions qui relèvent de la compétence du maire et sous l’autorité directe du maire. Ensuite, ils signifient la citation à comparaître délivrée par le magistrat et imposent les amendes prévues à cet effet.

Le texte précise également que les forces de police municipales ne peuvent se substituer aux forces de l’ordre et de sécurité. Ils peuvent saisir la police nationale et la gendarmerie dans l’exercice de leur activité, selon les modalités fixées par le décret.

Ainsi, le rôle de la police métropolitaine est d’assurer la sécurité des citoyens dans les communes et communautés urbaines auxquelles elle est rattachée. Elle exerce également des missions de police administrative et de police judiciaire.

ref: lebledparle

 

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire