Préparatifs stricts pour le défilé du 20 mai : les partis politiques sous surveillance
Home Politique Défilé du 20 mai : Partis politiques sous haute surveillance
Politique

Défilé du 20 mai : Partis politiques sous haute surveillance

Les partis politiques doivent respecter des préparatifs stricts pour le défilé du 20 mai à Yaoundé. Seuls ceux représentés à l'Assemblée nationale ou au Sénat pourront participer. Les directives incluent l'usage exclusif des effigies du chef de l'État et du drapeau national, ainsi que l'interdiction de tout slogan non approuvé. Les défilants doivent également suivre des règles vestimentaires et de comportement strictes. Préfet Emmanuel Mariel Djikdent supervise ces mesures pour assurer l'ordre et la discipline lors de l'événement national. #Défilé20Mai #PartisPolitiques #PréparatifsStrictes #Yaoundé #EmmanuelMarielDjikdent #RèglesVestimentaires #Discipline #Ordre #DrapeauNational #ChefEtat

Le préfet Emmanuel Mariel Djikdent fixe les règles pour le défilé du 20 mai à Yaoundé

Le 22 avril 2024, Emmanuel Mariel Djikdent a dirigé la première réunion préparatoire à la fête nationale, à Yaoundé. En présence des représentants des partis politiques, des décisions cruciales ont été prises quant à la participation des partis politiques au défilé du 20 mai dans la capitale.

Des règles strictes pour les partis politiques participants

1. Seuls les partis politiques représentés à l’Assemblée nationale ou au Sénat auront le privilège de défiler à Yaoundé le 20 mai.
2. Les partis retenus incluent le Rdpc, le Sdf, le Pcrn, le Mdr, le Fsnc, l’Udc, l’Andp, l’Ums et l’Undp.
3. Les partis politiques ne pourront présenter que les effigies du chef de l’État et le drapeau du Cameroun.
4. Aucun slogan, pancarte ou texte non approuvé par le Cabinet civil de la présidence ne sera toléré.
5. L’usage du téléphone portable pendant le défilé est strictement interdit.
6. Les défilants doivent porter des chaussures appropriées et participer à la répétition générale du défilé le 17 mai au Boulevard du 20 mai.
7. Chaque parti politique retenu devra respecter le nombre de carrés qui lui a été attribué.

Une organisation rigoureuse pour garantir le succès de l’événement

Afin d’éviter toute confusion ou désorganisation, les partis politiques souhaitant participer au défilé doivent adresser une déclaration écrite au préfet, signée par un cadre de haut niveau du parti. Ces mesures strictes soulignent l’importance accordée à l’ordre et à la discipline lors du défilé du 20 mai à Yaoundé. Les partis politiques participants sont tenus de respecter scrupuleusement ces directives pour garantir le succès de cet événement national.

Mot de la rédaction:
L’équipe de rédaction de Cameroon Magazine

Cameroon Magazine: N°1 sur l’actualité. Vous informer c’est notre priorité. Retrouvez toute l’actualité sur cameroonmagazine.com

Mots clés: Défilé du 20 mai, Emmanuel Mariel Djikdent, Yaoundé, partis politiques, fête nationale, Cameroun, ordre, discipline, directives, succès.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[quads id=1]