Home Politique UGENT : Cabral Libii encerclé par des policiers
PolitiqueSociété

UGENT : Cabral Libii encerclé par des policiers

Cabral Libii, député à l’Assemblée nationale du Cameroun, a prévu une manifestation à Yaoundé pour protester contre les coupures anarchiques du courant électrique qui affectent quotidiennement la population camerounaise. Bien que la manifestation soit interdite, Cabral Libii maintient sa position, affirmant que la liberté individuelle de circuler sur l’artère du quartier Omnisports qui va de Texaco Omnisports à Mobil Omnisports ne peut être restreinte par une décision administrative.

Cependant, les forces de l’ordre ont été déployées dans la ville de Yaoundé pour empêcher la tenue de cette manifestation. Les policiers sont présents en grand nombre au stade Omnisports et sur la route menant de Texaco Omnisports à Mobil Omnisports, là où Cabral Libii avait prévu de manifester. Malgré cela, le député refuse de se laisser intimider et dénonce l’excès de zèle de la police.

« Le peuple veut 500 MW d’électricité, pas 500 policiers », a écrit Cabral Libii sur son compte Twitter pour dénoncer la présence massive de policiers déployés pour l’occasion.

Par ailleurs, l’on apprend également que Cabral Libii a été empêché de sortir de son domicile à Yaoundé. Des forces de l’ordre auraient encerclé sa résidence pour l’empêcher de rejoindre le lieu de la manifestation.

Julien Bapes Bapes, un proche collaborateur de Cabral Libii, a tenu à réagir à cette situation. « Nous demandons juste à ceux qui ont la charge de la gestion de l’électricité au Cameroun de mettre les batteries en marche pour que plus jamais, ces compatriotes ne laissent plus leur femmes, maris et enfants très tôt le matin chez eux pour venir se placer en route à cause d’un problème élémentaire que le gouvernement n’arrive pas à résoudre », a-t-il déclaré.

Le Cameroun, comme beaucoup de pays africains, souffre d’une crise énergétique chronique. Les coupures d’électricité sont monnaie courante et ont des conséquences dramatiques sur la vie quotidienne des Camerounais. Malgré les promesses du gouvernement de trouver des solutions à cette crise, peu de choses ont été faites jusqu’à présent pour améliorer la situation.

La manifestation de Cabral Libii est donc une occasion de plus pour la population de se faire entendre et de rappeler aux autorités que la situation énergétique du pays est intolérable. En dépit de l’interdiction de manifester et de la répression policière, le député ne renonce pas à son combat pour améliorer les conditions de vie des Camerounais.

Chez Cameroon Magazine, nous saluons le courage et la détermination de Cabral Libii dans son combat pour les droits des Camerounais. Nous ne pouvons que déplorer le manque de volonté politique de nos dirigeants pour trouver des solutions durables à la crise énergétique qui affecte notre pays depuis trop longtemps. Nous espérons que cette manifestation sera un signal fort pour le gouvernement et que des mesures concrètes seront prises pour améliorer la situation. En attendant, nous continuerons à suivre

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Les Marocains se méfient des médias nationaux et privilégient les réseaux sociaux

Liberté de la presse Les Marocains font de moins en moins confiance...

Cameroun : Formation certifiante en droit Ohada à la SCP CEPFOMEN Douala

Professeur Eyike-Vieux répond aux questions La salle de conférences de la S.C.P....

Manifestation contre le projet de budget au Kenya : gaz lacrymogènes et arrestations à Nairobi

Manifestations au Kenya Des dizaines de manifestants se sont rassemblés, ce mardi,...

Guinée : Sanction inattendue de deux conseillers de la Haute Autorité de la Communication

Crédit : 123RF Un séisme médiatique secoue la Guinée après les révélations...

[quads id=1]