Voici l’ annonce officielle de candidature pour la présidentielle 2025

1

L’élection présidentielle de 2025 représente très certainement un tournant décisif de l’histoire sociopolitique camerounaise. Le virage est tellement important qu’aucun homme politique ou observateur ne veut dérailler.

Et pour cause, l’alternance au sommet de l’Etat, longtemps réclamée par une majeure partie du peuple, pourrait enfin arriver dans à peu près trois (03) années encore.

Les dés commencent par être lancés. Le président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) Maurice Kamto s’est déjà mouillé au vu et au su de tout le monde.

Le dirigeant du parti a laissé entendre sans ambigüité que son parti sera présent à l’élection présidentielle de 2025 mais pour gagner cette fois-ci et être le nouvel occupant du palais d’Etoudi.

Mais pour ce faire, Maurice Kamto doit réunir trois cents (300) signatures à raison de tente (30) venant des dix (10) régions que compte le pays.

Ou alors le président du MRC doit s’allier avec un parti de l’opposition qui compte un ou des parlementaires à l’Assemblée nationale.

La situation s’annonce très compliquée cette fois-ci pour l’ancien membre du gouvernement de Paul Biya mais l’espoir fait vivre, il croit en ses chances.

D’autres têtes avant lui ont garanti leur présence à la prochaine joute électorale. Il s’agit entre autres de Matomba Serge Espoir. Ce dernier a déjà mis en place un programme qu’il compte mettre en œuvre s’il est élu par le peuple.

Un autre acteur est sorti de l’ombre pour porter à la connaissance de tous qu’il sera bien là en 2025 pour tenter d’occuper le fauteuil présidentiel à Etoudi.

Ce n’est autre que l’opposant Denis Emilien Atangana du Front des démocrates camerounais (FDC). L’homme politique a écrit sur sa page lundi le 24 octobre 2022 ce qui suit : « Bien que les gens font des efforts extraordinaires pour ne pas citer le FDC parmi les partis politiques présidentiables, le FDC aura son candidat à l’élection présidentielle de 2025 ».

« A deux (02) ans des élections présidentielles, les médias devraient déjà faire un zoom sur les potentiels candidats en s’appuyant sur les partis politiques capable d’investir un candidat à l’élection présidentielle », souhaite-t-il.

Le président du parti susmentionné estime que « sur 329 partis politiques qui existent au Cameroun, seulement 18 partis politiques pour l’instant sont habiletés à investir un candidat à l’élection présidentielle de 2025 sauf changement du code électoral et sauf capacités d’un acteur politique à mobiliser 300 signatures comme le stipule le code électoral ».

Le MRC peut se sentir visé par cette dernière partie de l’intervention de Denis Emilien Atangana.

Source:camerounweb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire