Boisson magique : La réponse de Nourane Foster à Manaouda Malachie

0

Nourane Foster est l’invitée de Jean Bruno Tagne sur Naja Tv cette semaine. La députée et femme d’affaires est très en colère contre les autorités camerounaises qui, selon elle, ne l’ont pas suffisamment protégée. Si Nourane Foster comprend la décision du ministre Manaouda Malachie d’interdire la consommation et la vente des produits de sa boutique, il dénonce les autorités camerounaises qui, selon elle, font le jeu des médias occidentaux.

« Ce qui m’a fait de la peine dans cette sortie, c’est que je sois lancée à la vindicte populaire suite à un reportage français. J’aurai attendu que le gouvernement camerounais me protège. Et c’est ce qu’on réclame toujours au gouvernement. Nous ne protégeons pas assez nos citoyens. Pourquoi est-ce que la jeunesse qui monte dérange autant ? Je n’apprécie pas qu’au lieu que l’Etat du Cameroun me protège, il me lance à la vindicte populaire », a-t-elle déclaré.

Nourane Foster insiste et signe. Ses produits ne sont pas blanchissants, mais réparateurs. Cependant, elle admet qu’elle n’avait pas reçu l’approbation préalable du gouvernement avant de vendre son produit. Selon les dernières informations, la députée a engagé toutes les démarches pour régulariser sa situation.

Les résultats des premières analyses réalisées dans un laboratoire camerounais sur les produits de Nourane Foster ont déjà été remis en cause par certains médecins camerounais. « C’est dégoûtant à quel point certains méprisent les autres dans ce pays. Une analyse microbiologique ne démontre pas le caractère nocif ou pas des substances contenues dans les produits. Il s’agit donc ici d’une simple mascarade qui était prévisible », a déclaré le Dr Albert Ze qui remet en cause les résultats de l’HYDRAC.

ref: camerounweb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire