Confession : Ronaldo révèle sa maladie, voici les détails!

0

Ronaldo R9, de son vrai nom Luiz Nazario de Lima, restera une légende associée à la Coupe du monde, qu’il a remportée deux fois (en 1994, sans jouer, et en 2002 où il fut meilleur buteur) sur les quatre qu’il a disputées (avec les éditions 1998 et 2006). Il demeure d’ailleurs le meilleur marqueur de l’histoire en Coupe du monde avec 15 buts en trois éditions (4 en 1998, 8 en 2002 et 3 en 2006). Mais, sa carrière s’est arrêtée à 34 ans, l’âge où Benzema remporte le Ballon d’Or.

Dans un entretien donné au quotidien Marca, à l’occasion de la sortie du documentaire “The Phenomenon” sur la plateforme DAZN, le Brésilien Ronaldo s’est à son tour confié sur son expérience et son usure mentale. “Je suis une thérapie depuis deux ans et demi et je comprends beaucoup mieux même ce que je ressentais avant. Je regarde en arrière et je vois que oui, nous avons été exposés à un très, très grand stress mental et sans aucune préparation pour cela”, a témoigné “Il Fenomeno”, pour qui la question de la santé mentale des athlètes est encore loin d’être suffisamment prise en compte, même si les choses commencent à bouger.

“A cette époque, on ne se préoccupait pas de la santé mentale des joueurs. Aujourd’hui, ils sont beaucoup mieux préparés, ils reçoivent l’attention médicale dont ils ont besoin pour faire face au quotidien et les joueurs sont davantage étudiés : les profils de chacun, comment ils réagissent, comment ils devraient réagir…. A mon époque, il n’y avait rien de tout cela, malheureusement, parce que nous avons toujours su que le football peut être très stressant”, a poursuivi la légende du Real Madrid et de la Seleção, désormais reconverti en propriétaire de clubs (Valladolid en Espagne, et Cruzeiro, club de ses débuts en pro, au Brésil).

Et d’ajouter : “La réalité est que nous ne savions même pas que ce type de problème existait. Ce sujet (la dépression, ndlr) était absolument ignoré de notre génération. Beaucoup, évidemment, ont traversé des moments terribles… C’est vrai que les problèmes étaient évidents, mais les solutions n’étaient pas facilement accessibles.”

C’est en février 2011 que l’attaquant brésilien avait annoncé l’arrêt de sa carrière à l’âge de 34 ans, révélant qu’il souffrait depuis plusieurs années d’hypothyroïdie. Un problème découvert en Italie et à l’origine, selon lui, de ses problèmes de poids.

” J’ai découvert que je souffrais d’un problème, l’hypothyroïdie, qui ralentit le métabolisme et que, pour le contrôler, je devais prendre des hormones non autorisées dans le football, car elles sont considérées comme du dopage”, avait déclaré celui qu’on appelait “Il Fenomeno”, lors d’une conférence de presse. L’hypothyroïdie est une insuffisance de la sécrétion de la thyroïde.

” J’ai pris ma décision, j’avais l’impression d’être dans une unité de soins intensifs, en phase terminale. Cette annonce est comme ma première mort. C’est très dur d’abandonner quelque chose qui t’a rendu aussi heureux”, avait-t-il poursuivi. “Mon corps m’a lâché. La douleur me rongeait. Je ne pouvais penser à rien d’autres. La dernière année a été la pire, avec beaucoup de blessures”, avait-il dévoilé.

Coups Francs

Source:camerounactuel

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire