Affaire CNI: la DGNS en conférence de presse, voici tout ce qui a été dit

0
256

Martin MBARGA NGUELE: « Nous sommes en train d’obtenir la citoyenneté camerounaise … Plus de 3 millions de personnes sont en situation de double voire triple identité ».
La Délégation générale à la sécurité nationale vient de donner son avis sur la situation conduisant à des réclamations sur les cartes d’identité. En effet, la DGSN a constaté que l’ancien système de production de la CNI présentait de nombreuses lacunes, la principale raison étant la possibilité de mettre en place plusieurs cartes pour une même personne, ce qui ouvrait la porte à des personnes aux identités multiples susceptibles de commettre des délits, les salaires d’autres méritent ou « naissent de nouveau ».

Il est donc urgent de mettre en place un nouveau système permettant de mieux protéger la citoyenneté camerounaise. Ce second système résout ce problème majeur car il y a actuellement plus de trois (03) millions de personnes au Cameroun en situation de double ou triple identité. Il convient de noter que dans de telles circonstances, seule la première identité est la vraie. Cependant, cela pose un gros problème pour les détenteurs d’une double identité qui ont déjà vécu toute leur vie avec la deuxième identité avec laquelle ils travaillent et obtiennent leur diplôme, ainsi que de nombreux autres avantages avec cette identité là-bas, de sorte que les gens restent avec leur nouvelle identité. Les identités sont suspendues et refusent complètement de parler de l’ancienne et sont reconnues par le système. Il a également été mentionné que les anciennes cartes restent valables jusqu’à leur date d’expiration.

Notre pays compte actuellement 280 stations d’identification et 50 stations mobiles pour une production de 10 000 cartes par jour. Nous aurons bientôt une capacité de 15 000 cartes. Pour les cartes qui n’ont pas été retirées, nous avons 245 000 cartes en souffrance dans les commissariats de police.
Cependant, la DGSN reconnaît qu’il existe encore des problèmes techniques et des retards dans la livraison des matériaux qui peuvent ralentir le processus de production. Il n’est donc pas conseillé de sombrer dans une quelconque forme de redressement politique, et les responsables de la DGSN nous exhortent à être plus vigilants et à nous donner un sentiment de discrimination pour ne pas nous laisser entraîner dans des histoires inutiles, la DGSN recommande également à tout le monde. Les citoyens doivent dénoncer les actes de corruption et de fraude afin de devenir des victimes. Au niveau des passeports, l’annonce était rassurante, le nouveau passeport, plus sécurisé, sera désormais libéré sous 48 heures.

ref: 237online.com

QU’EN PENSEZ-VOUS?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]