Home Actualité Cameroun Affaire Cyrus Ngo’o :l’implication présumée de Ferdinand Ngoh Ngoh.
Actualité CamerounSociété

Affaire Cyrus Ngo’o :l’implication présumée de Ferdinand Ngoh Ngoh.

Au port autonome de Douala, une importante infrastructure censée dynamiser l’économie nationale, de nombreuses pratiques malhonnêtes persistent, la plupart étant connues des autorités qui restent inactives.

Selon les révélations du lanceur d’alerte Boris Bertolt, le secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, aurait entravé une enquête de la Chambre des comptes sur les malversations financières au port autonome de Douala.

Boris Bertolt affirme que « les criminels sont solidaires, c’est un secret de polichinelle. Ainsi, suite aux nombreuses dénonciations sur la mauvaise gestion du port autonome de Douala par le dirigeant du PAD, Cyrus Ngo’o, la Chambre des comptes a décidé de lancer ses investigations. »

Cependant, une fois informé de cette initiative, « le secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, a décidé d’entraver les investigations. Il a adressé une correspondance au président de la Chambre des comptes lui ordonnant de mettre fin à toute initiative visant à faire la lumière sur la gestion de cette institution étatique. Le processus d’enquête au PAD a été stoppé net. »

Boris Bertolt reconnaît que cette démarche de Ferdinand Ngoh Ngoh n’est « pas surprenante », car il a tout intérêt à empêcher l’État de se pencher sur les scandales qui secouent le PAD, tels que l’endettement du port à près de 200 milliards de francs CFA, la réparation de la drague Chantal Biya pour près de 2 milliards de francs CFA, les dépenses de 30 milliards de francs CFA en 2021 pour l’acquisition de 2 dragues, ainsi que les 50 milliards de francs CFA de l’affaire Portsec.

Boris Bertolt souligne que « c’est sur ce dernier dossier que Ferdinand Ngoh Ngoh et Cyrus Ngo’o ont intérêt à se protéger mutuellement. Cette affaire, portant sur le projet de sécurisation du PAD d’un montant de 50 milliards de francs CFA, fait l’objet d’une enquête au Tribunal criminel spécial et Cyrus Ngo’o a déjà été interrogé par les enquêteurs du TCS. »

Dans sa défense, Cyrus Ngo’o affirme avoir obéi aux instructions du secrétaire général de la présidence, Ferdinand Ngoh Ngoh. Cependant, les enquêtes ont révélé qu’une partie de l’argent détourné se retrouvait sur des comptes dans des paradis fiscaux tels que le Luxembourg et le Liechtenstein. Le lanceur d’alerte mentionne également l’acquisition d’une villa à Los Angeles aux États-Unis.

Ces allégations de détournement au port autonome de Douala soulèvent des inquiétudes quant à l’intégrité et à la transparence dans la gestion des ressources publiques. Il est essentiel que des enquêtes approfondies et indépendantes soient menées pour faire toute la lumière sur ces malversations financières présumées et pour poursuivre les responsables.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Le Vatican en crise : l’affaire du cardinal Ambongo bouleverse les relations avec la RDC

Enquête contre le cardinal Ambongo : le Vatican inquiet face aux tensions...

Sécurité des journalistes au Cameroun : une tentative d’enlèvement inquiétante.

Le cas de François MBOCK soulève de nombreuses interrogations quant à la...

Samuel Eto’o : victime ou coupable dans l’affaire des nudes d’Achille Emana ?

Depuis la diffusion des photos intimes d’Achille Emana sur les réseaux sociaux,...

[quads id=1]