Cameroun – Affaire des produits d’éclairage : les sociétés de cosmétiques et de diététique Mira annoncent que leurs produits non conformes ont été retirés des canaux de distribution

0

La directrice générale de cette structure de distribution de cosmétiques, Mira Boamina, a répondu positivement au courrier du ministre de la Santé, Malachie Manaouda, le vendredi 12 août 2022.

Entreprises Mira Cosmétique & Diététique se conformera à la décision de suspension du ministre de la santé, Malachie Manaudade leurs produits : Gluta pur (glutathion, collagène, vitamine C), gélule « aphrodisiaque » super-éclaircissante, gélules amincissantes « Deva Slim », tisane amincissante et anti-cholestérol, réparties en  » violation de la réglementation régissant la commercialisation des compléments alimentaires et des boissons diététiques a déclaré le ministre de la Santé.

Le PDG de cette structure, Regarde Bomina, a répondu positivement à la lettre que Malachie Manaouda lui a envoyée le 9 août 2022 le vendredi 12 août 2022.  » Je souhaite vous informer ainsi que le public du retrait des produits référencés dans tous les points de vente Mira Cosmétique et Diététique du Triangle National ; en attendant de vous rapprocher de votre département ministériel pour la réglementation de ces produits  » répondit la jeune femme d’affaires.

Une réponse plutôt diplomatique et sans doute délibérée, qui contraste fortement avec la décision hâtive prise mercredi dernier par l’un des entrepreneurs visés, en l’occurrence le député Nourane Fotsingpromoteur d’entreprise Nourishkadont l’un des produits, le collagène », une boisson douteuse, a été à l’origine de l’éveil du gouvernement à ce sous-secteur d’activité.

Lettre de Mira Cosmetic au Ministre de la Santé (c) RIC

#Cameroun #Affaire #des #produits #déclairage #les #sociétés #cosmétiques #diététique #Mira #annoncent #leurs #produits #conformes #ont #été #retirés #des #canaux #distribution

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire