Cameroun – Climat social : Les agents de santé suspendent l’ordre de grève prévu le 16 août 2022

0

La concertation entre les syndicats nationaux, le ministre du travail et de la prévoyance sociale, le ministre de la santé et un représentant du ministère de la fonction publique et de la réforme administrative le 13 août 2022 à Yaoundé a permis au gouvernement de proroger un mandat supplémentaire de get 6 mois. mois pour résoudre les problèmes qui se sont posés.

La grève des agents de santé camerounais prévue le 16 août 2022 a été annulée. La grève annoncée dans les hôpitaux publics a été annulée après la concertation organisée à Yaoundé le 13 août 2022. La réunion présidée par le ministre du Travail et de la Sécurité sociale Grégoire Owona avait comme participants son collègue de la santé Malachie Manaouda, le représentant du ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative et les présidents desdits syndicats.

Le communiqué final de ratification des assises indique que le gouvernement a demandé et obtenu un délai supplémentaire de 6 mois pour apporter des solutions aux revendications des syndicats. « Le gouvernement reconnaît la pertinence des préoccupations soulevées mais a demandé aux partenaires sociaux un délai supplémentaire de six mois pour mûrir les solutions possibles selon un calendrier de travail à élaborer par consensus et étendu à toutes les parties prenantes et a demandé que l’appel à la grève soit Les dirigeants syndicaux ont pris bonne note de la demande du gouvernement et ont prévu de rencontrer leurs adhérents dans la matinée du mardi 16 août 2022. Ils ont également promis de transmettre au gouvernement les conclusions de leurs pourparlers ce même mardi. le vendredi 19 août 2022 pour les premières séances de travail communes.rapporte le document lu dans le journal de 17 heures du National Post de la CRTV de samedi prochain.

Le Ministre du Travail et de la Sécurité Sociale en profite pour réitérer aux partenaires sociaux : « l’invitation et la volonté du gouvernement de poursuivre par le dialogue social la voie privilégiée de résolution des conflits dans le monde professionnel, en recherchant des solutions durables aux problèmes posés ».

Les agents de santé des hôpitaux publics du Cameroun réclament l’inscription, les primes, les indemnités hors logement, la prise en charge des agents de santé malades et de leurs familles, la fixation des salaires des intérimaires à 75 000 FCFA, l’embauche de 27 000 agents, soit 60% des effectifs, sont restés jusqu’à présent sans salaire, contrat ou affiliation à la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (CNPS).

#Cameroun #Climat #social #Les #agents #santé #suspendent #lordre #grève #prévu #août

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire