Cameroun – Crise anglophone : Des séparatistes présumés mettent le feu au marché et à une dizaine de maisons à Oku (Nord-Ouest)

0

En cause, le manque de respect des villes mortes qu’ils imposent chaque lundi depuis des années.

Nouvelle scène de violence dans la région du Nord-Ouest. Après le meurtre d’un fidèle de l’église presbytérienne lors d’un culte dimanche dernier par des groupes armés, c’est la ville d’Oku dans le département de Bui qui a été vandalisée.

Selon des sources confirmatives, des séparatistes présumés ont incendié le marché et pillé des magasins à cet endroit le 23 août 2021. Ils ont ensuite mis le feu à une dizaine de maisons, dont la mairie et la résidence du maire. Des représailles contre les populations qui ont manqué de respect aux villes mortes.

En effet, depuis le début de la crise il y a environ cinq ans, des groupes séparatistes ont imposé des villes mortes ou « Lockdowns » en anglais dans plusieurs endroits du Sud-Ouest et du Nord-Ouest chaque lundi. C’est en signe de protestation pour empêcher toute activité. Une impasse que combattent les autorités administratives qui appellent la population et les commerçants à faire leur travail. Mais à vos risques et périls. Car s’ils défient l’interdit et sont identifiés par des séparatistes, ces derniers les tueront ou, dans une moindre mesure, mettront le feu à leurs commerces.

.

#Cameroun #Crise #anglophone #Des #séparatistes #présumés #mettent #feu #marché #une #dizaine #maisons #Oku #NordOuest

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire