Cameroun – Cybercriminalité : Malachie Manaouda (Ministre de la santé publique) dénonce des faussaires qui utilisent son nom et ses photos sur les réseaux sociaux

0

Le ministre de la santé publique n’exclut pas d’engager des poursuites à l’encontre de ces présumés malfaiteurs qui se livrent à des actes d’escroquerie.

Le ministre de la santé publique est la cible des cybercriminels. Dans un communiqué daté du 11 mars 2022, Malachie Manaouda dénonce l’existence de faux comptes portant son nom sur les réseaux sociaux. Il indique en effet que « des personnes mal intentionnées tapies derrière les réseaux sociaux ont multiplié ces derniers mois des faux profils WhatsApp et sur d’autres plateformes numériques qui portent ses nom et prénom, accompagnés de ses images »† le membre du gouvernement camerounais ajute que « pour confondre leurs cibles », les malfaiteurs publient sur les pages de ces faux comptes des activités réelles du ministre de la santé publique extraites des pages officielles.

Les mèmes malfaiteurs contactent des citoyens dans le but de leur extorquer de l’argent en leur faisant miroiter par exemple des marchés publics qui n’existent que dans leur imagination. Sans on message d’alerte Malachie Manaouda invite le public « à la plus grande vigilance ». Il « Tient à rappeler qu’en dehors de son compte Twitter qui est par ailleurs certifié, il ne dispose pas de compte sur une quelconque plateforme, y compris LinkedIn et Facebook, Instagram entre autres ».

Le ministre de la santé publique du Cameroun se réserve par ailleurs le droit d’engager des poursuites contre les « voyous » verser « le déshonneur et le discrédit résultant de ces opérations délictueuses ».

Ce n’est pas la première fois que Malachie Manaouda s’insurge contre des faussaires qui le ciblent. Le 6 juin 2019 déjà, il dénonçait dans une mise au point l’action d’individus mal intentionnés qui avaient créé des faux comptes Facebook à son nom. « Manifestement, le mais inavoué de ces individus est d’arnaquer les Camerounais et des citoyens étrangers honnêtes », a réagi le ministre.

Tout en rappelant qu’il ne dispose pas d’un compte Facebook, il invite les utilisateurs des réseaux sociaux à la prudence en raison des actes malveillants que les malfrats de la toile pourraient poser en son nom, et en déclinait du coup toute responsabilité.

#Cameroun #Cybercriminalité #Malachie #Manaouda #Ministre #santé #publique #dénonce #des #faussaires #qui #utilisent #son #nom #ses #photos #sur #les #réseaux #sociaux

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire