Cameroun – Foumban : Le proviseur du lycée classique accuse le député départemental de lui imposer le recrutement des élèves délinquants exclus

0

Foumban est la capitale du département du Noun, dans la région de l’ouest du Cameroun.

« Monsieur le député départemental, écrit le directeur du lycée classique de Foumban, depuis l’année scolaire 2021/2022 je suis victime de votre harcèlement pour le recrutement d’élèves indisciplinés qui sont régulièrement exclus du lycée classique de Foumban et ce malgré mon refus. Après l’épisode de l’année 2021/2022, vous reviendrez en classe cette année. Si vous souhaitez devenir directeur du lycée classique de Foumban parallèlement à vos postes de DDES, vous pouvez contacter la hiérarchie.

Sinon, vous pouvez demander à la hiérarchie de me remplacer par quelqu’un que vous pouvez manipuler comme bon vous semble. Tu me donnes plus envie d’être directeur de Lyclaf. Je vous attends demain 01 novembre 2022, comme vous me l’avez dit, avec un autre élève que vous installerez vous-même dans sa classe. Signé MFONZIE Adamou, directeur du Lyclaf. »

Une position qui trahit la pression sous laquelle travaillent les proviseurs des grands lycées camerounais. Pression de diverses autorités, mais aussi de l’élite administrative, politique, économique, financière et même intellectuelle locale. Généralement impuissants, les proviseurs pauvres, qui craignent aussi pour leur emploi, cèdent aux pressions et se retrouvent contraints de recruter des élèves bandits et indisciplinés, même s’ils ont déjà été expulsés de l’école, pour des cas avérés de délinquance ou de vol.

Merline Evina / 237online.com

#Cameroun #Foumban #proviseur #lycée #classique #accuse #député #départemental #lui #imposer #recrutement #des #élèves #délinquants #exclus

Ref. : 237online.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire