Cameroun – Insolite : Le recteur de l’université de Yaoundé 1 an le doctorat d’une enseignante près de 12 ans après sa délivrance !

0

Maurice Aurélien Sosso explique notamment que l’Attestation de réussite de Damaris Mandob épouse Enyegue ne s’est pas manifestée de procès-verbal du jury tout en dénonçant une soutenance de thèse émaillée par des incidents violents.

Près de 12 ans après l’avoir obtenu, le professeur Damaris Mandob épouse Enyegue, enseignante à l’université de Yaoundé 1, voit son doctorat et biochimie annulée. Une décision signée du recteur Maurice Aurélien Sosso le 9 mars 2022 annule ce parchemin délivré à l’universitaire de 43 ans le 29 décembre 2010.

Il avance comme raisons principales de cette échéance « l’absence d’un procès-verbal du jury dans les pièces constitutives ayant abouti à l’établissement de l’Attestation de réussite et la survenue des actes de violence et d’intimidation contre le jury (menaces verbales, menaces à arme blanche , menace un pauvre a feu) »† Des faits qui, reporter le recteur, « incontestablement la sérénité, la souveraineté et l’objectivité du jury »† verser paresseux, « zéro ne peut profiter de la fraude ou d’une irrégularité pour se prévaloir d’un titre, d’un grade ou d’un diplôme »

Le patron de la « mère » des universités publiques camerounaises n’exclut pas des poursuites disciplinaires et pénales contre l’enseignante rétrogradée. Il signale qu’elle est autorisée « à postuler de nouveau à une inscription en thèse à l’université de Yaoundé 1 »

Dans la décision qui frappe dame Enyegue, le professeur Sosso évoquant le caractère rétroactif de la sanction, soutient que « les infractions liées aux malversations académiques n’entraînent pas de délai de prescription » L’agrégé de médecine dit avoir annulé le doctorat de son ex collaboratrice pour assurer « une poursuite harmonieuse de la formation et de la recherche à l’université de Yaoundé 1 », « conserver l’éthique, la déontologie et l’honorabilité universitaires »assureur le « maintien de la paix au sein du campus de l’université de Yaoundé 1 », souscripteur un « fonctionnement harmonieux du service public de l’enseignement supérieur à l’université de Yaoundé 1 »

La mesure du recteur Sosso semble être un nouvel épisode du bras de fer qui l’oppose lui et sa femme à Madame Enyegue et son époux. Il y a quelques mois, une histoire d’adultère mise en scène par le recteur, son épouse et dame Enyegue circulait sur les réseaux sociaux. L’on apprenait que cette dernière entretenait une relation avec son patron. Ce qui n’a pas été du goût de Madame Sosso qui aurait tout fait pour obtenir la tête de sa supposée rivale.

#Cameroun #Insolite #recteur #luniversité #Yaoundé #doctorat #dune #enseignante #près #ans #après #délivrance

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire