Cameroun : La série noire continue dans la Falaise de Dschang

0

Cette section de la route a été le théâtre d’un autre accident mortel le samedi 19 juin dernier. Au moins 60 personnes y sont mortes en six mois.

L’effusion de sang n’est clairement pas prête de s’arrêter sur la falaise de Dschang. A peine le triste souvenir des précédents accidents de la circulation qui ont déchiré la vie de nombreuses personnes dans ce lieu s’est-il effacé des mémoires, qu’il vient d’être ravivé. En effet, le samedi 19 juin 2021, vers 17 heures, un bus de 70 places, immatriculé LT 648 FR, de l’agence de voyages Général Express, s’est renversé, piégeant tous les occupants. Pour se sauver, ils devaient soit passer par le trou du pare-brise, soit emprunter les issues de secours. De Mbouda ce bus est allé à Douala. Les circonstances de cet accident n’ont pas encore été élucidées, mais des témoins soupçonnent des dysfonctionnements du système de freinage. Si les images horribles postées sur les réseaux sociaux ont fait craindre un massacre humain, les résultats sont pour le moment moins sévères. Dans un communiqué rendu public dans la nuit du 19 juin, la société de transport dont le bus a été impliqué dans l’accident a fait état d’un mort et de nombreux blessés. Mais certaines sources parlent de deux morts ; d’autres, trois tués et de nombreux blessés. Contacté, le directeur de l’hôpital de district de Dschang où les victimes étaient emmenées par les équipes de premiers secours n’avait pas répondu à la demande de La Nouvelle Expression d’enregistrer l’avis sur le bilan exact jusqu’à ce que nous nous rendions dans la presse.

Au moins 60 morts en six mois

Cet accident survient moins d’un après le plus récent sur le même tronçon de route. Le mardi 25 mai 2021 vers 20 heures, un grave accident de la circulation a fait 5 morts et une vingtaine de blessés. Fin janvier, une collision entre un bus des transports en commun et une camionnette transportant des produits pétroliers inflammables a provoqué une explosion massive qui a fait plus de 55 morts. Ainsi, en six mois, la falaise de Dschang a vu au moins 60 personnes mourir.

L’indifférence des autorités

Ce bilan épouvantable ne semble pas émouvoir les autorités chargées des transports au Cameroun. Jusque-là, aucune mesure à grande échelle n’a été prise pour arrêter le saignement.

Vivien Tonfack

#Cameroun #série #noire #continue #dans #Falaise #Dschang

Ref. : 237online.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: