Cameroun – Marthe Elise Tankeu : « Les Camerounais ne mangent pas bien »

0

La nutritionniste met en garde contre une mauvaise alimentation et ses conséquences sur la santé. Il fournit également ce sur quoi vous devez vous concentrer dans la vaisselle tous les jours.

Le 21 juillet était la journée mondiale de la malbouffe… Une telle journée se justifie car l’alimentation a toujours été un facteur clé de la survie humaine. Cette journée est la bienvenue car il est possible de tirer la sonnette d’alarme contre les « dérives » alimentaires observées ici et là car la santé humaine en dépend.

En tant que nutritionniste, avez-vous l’impression que les Camerounais ont une alimentation équilibrée au quotidien ?

Les Camerounais mangent toujours. Le  »fait maison » est délaissé au profit d’une alimentation collective : restauration rapide, ou de rue. Ces repas contiennent beaucoup de graisses saturées. Il y a aussi beaucoup de sel, de cubes, de conservateurs, de colorants… Ce sont des perturbateurs endocriniens que l’organisme ne peut pas vraiment métaboliser ; et qui sont très riches en acidité pour nos reins et foies. Les Camerounais voient des combinaisons alimentaires plus inappropriées. Ils mangent de moins en moins bien. Il y a aussi l’abus d’alcool aujourd’hui. Ce n’est pas bon pour le foie et les reins. Lorsque vous consommez des braises avec des boissons (bonbons ou alcool), cela ralentit la digestion. Lorsque vous combinez des aliments frits qui contiennent beaucoup d’huile, vous n’êtes pas à l’abri des ballonnements, du surpoids… Le régime camerounais est déstructuré. Habituellement, vous n’avez pas le courage d’avoir quelque chose de cru comme apéritif, un plat chaud et un dessert.

Quelles relations peut-on établir entre la nutrition et la santé humaine ?

Il reste indéniable que la nutrition est un facteur qui a la plus grande influence sur notre santé. Ce n’est pas ce que je mange qui me nourrit, mais ce que je digère. Nous devenons ce que nous mangeons habituellement. La nourriture est un médicament. Si votre régime alimentaire n’est pas bon, vous aurez besoin du médicament tout le temps. La nourriture est au cœur de nos vies car elle fournit les éléments constitutifs de notre corps. C’est précisément pour cette raison, pendant le Covid, que certains ont pris la décision de revoir leur alimentation pour renforcer leur système immunitaire. La nourriture est la base de notre survie.

Les experts conseillent de toujours manger sainement. Que devons-nous préférer et éliminer de notre alimentation quotidienne ?
Dans notre alimentation, nous devons privilégier les plantes, les céréales, les légumes, les tubercules, les légumineuses, les graines oléagineuses. En gros, des aliments de saison et de bonnes graisses (huile rouge, etc.). Vous devez également boire beaucoup d’eau. Dans notre alimentation, il est important de limiter les produits d’origine animale car ils produisent beaucoup d’acide, difficile à évacuer par les reins et qui s’accumule dans les muscles. Il faudra également réduire la consommation de boissons alcoolisées. Ils irritent notre système nerveux et la muqueuse de l’estomac, tout en causant de nombreux problèmes au foie ; car il est hautement toxique, le foie le privilégie pour l’évacuation. Vous devriez également réduire le sel, le sucre et la caféine. Vous devriez manger le moins d’aliments transformés possible.

Selon certains, la qualité de l’eau potable fait partie d’une bonne alimentation. Quand boire de l’eau. Avant, pendant ou après le repas ?

C’est une question qui revient souvent. Vous devez boire selon vos envies et lorsque vous avez soif. L’eau potable est un art. En principe. Entre 8h et 12h, il faut boire l’équivalent d’un demi-litre d’eau. Boire l’équivalent d’un demi-litre d’eau entre 13h et 14h ; de 17h à 20h il faut aussi boire un demi-litre d’eau, sachant que la digestion joue un rôle pour nous. Mais grosso modo, vous devriez boire en moyenne 1,5 litre d’eau par jour. Il aide à hydrater le corps. Boire avant les repas est possible pour les personnes qui veulent se remplir un peu l’estomac pour manger moins. Cela aidera également à stimuler la production de sucs digestifs. Il est important de ne pas prendre plus de deux verres car cela diluerait les sucs digestifs. Vous pouvez également boire après. L’idéal est d’attendre 30 minutes ou de remplacer cette eau par une boisson chaude qui facilite la digestion.

Quelle place les fruits occupent-ils dans notre alimentation ?

Les fruits occupent une place importante et importante dans notre alimentation. Ils offrent des avantages inestimables. Les fruits sont riches en eau pour favoriser l’hydratation des cellules de notre corps. Ils sont riches en vitamines, fibres alimentaires et antioxydants. Les fruits sont également riches en sucre; ce qui n’est pas très bon pour la santé. La façon dont ils sont consommés est également importante. Lorsque vous le prenez sous forme de jus de fruits, il provoque des pics de glycémie ; ce qui n’est pas bon pour nous. Le fruit est fait pour être mâché. Consommer de cette manière a plus d’avantages.

Beaucoup de Camerounais mangent à des heures étranges. Cela pourrait-il avoir des effets négatifs ou mieux encore, y a-t-il des heures pour manger ?

Bien sûr. En raison de certaines exigences sociales et de l’omniprésence de la nourriture, les Camerounais mangent à des heures étranges. Cela aura un effet négatif sur la santé. Le soir, le corps passe au ralenti et continue de nettoyer le corps. Lorsque nous mangeons tard le soir, au lieu de nettoyer, le corps transforme la nourriture que nous mangeons le soir. Dans ces conditions, il ne peut donc pas se régénérer. Cela entraînera des dysfonctionnements : troubles du sommeil, indigestion, obésité et les maladies associées. Entre 6h00 et 8h00, vous devriez manger une collation pour avoir de l’énergie pour commencer la journée. Entre 12h00 et 13h00, nous nous installons pour manger. Ce repas doit être composé d’une entrée, d’un plat et d’eau ou d’une boisson chaude. Entre 18h et 19h on prend un petit plat léger et on attend 3 à 4h avant de se coucher.

Certains passent des journées entières à grignoter ou à prendre ce qu’ils appellent des « coupe-faim ». Ce régime est-il recommandé ?
Le grignotage est un facteur d’obésité. Une consommation excessive de graisses peut entraîner des maladies cardiovasculaires. Les « coupe-faim » ne sont pas bons pour la santé car ils perturbent l’horloge biologique du corps et fatiguent les organes. Il n’est pas bon de grignoter tout le temps ; il fatigue le système enzymatique et les principaux organes de la digestion, tels que le foie, le pancréas, les voies digestives et les reins.

par Solière Champlain Paka

.

#Cameroun #Marthe #Elise #Tankeu #Les #Camerounais #mangent #pas #bien

Ref. : 237online.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.