Cameroun – Mobiliser les acteurs de la chaîne : promouvoir les droits humains

0

Des journalistes, des organisations de la société civile, des magistrats et des forces de défense et de sécurité se sont réunis à Bafoussam le 17 février.if(typeof __ez_fad_position != ‘undefined’){__ez_fad_position(‘div-gpt-ad-237online_com-medrectangle-3-0’)};

Le Cameroun fait face à plusieurs crises sécuritaires, comme les attaques des jihadistes de Boko Haram dans l’Extrême-Nord et la crise sécuritaire dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest. De nombreux cas de violations des droits humains sont enregistrés dans le cadre de ces événements au point qu’il n’est pas facile pour les journalistes et les défenseurs des droits humains de bien faire leur travail. Le 17 juin 2021, un atelier de concertation multi-acteurs s’est tenu à Bafoussam. Il a réuni des journalistes, des organisations de la société civile, des magistrats et des forces de défense et de sécurité des régions du Nord-Ouest et du Nord-Ouest. Les objectifs étaient : de contribuer à la promotion des droits des journalistes ; renforcer les médias pour leur permettre de promouvoir un journalisme fondé sur les droits humains et créer une synergie d’action entre ces différents acteurs.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du projet : Presse Libre pour la Promotion des Droits de l’Homme (Plpdh). Ce programme est mis en œuvre par Journaliste en Afrique pour le développement (Jade) et financé par l’Union européenne. « Les journalistes rapportent les violations des droits humains, les organisations de la société civile enquêtent, condamnent et défendent les droits humains. Les avocats défendent aussi ces droits, les magistrats protègent les droits humains en punissant les coupables… Il s’agit avant tout de réfléchir ensemble comment, tout en restant chacun dans son domaine, on peut développer des synergies efficaces pour faire avancer les droits des personnes au Cameroun défendre, protéger et promouvoir », explique Étienne Tasse, coordonnateur de ce programme.

Au cours du travail de groupe, les différentes parties prenantes ont réfléchi aux difficultés liées à la diffusion d’informations pertinentes sur les violations des droits de l’homme dans les médias. Dans cet exercice, tous ont apporté des contributions qui peuvent aider à atténuer le problème d’accès à l’information. A l’issue de l’atelier, les différentes parties prenantes se sont accordées sur l’urgence d’une synergie d’actions, pour une information pertinente et efficace, susceptible d’avoir un effet bénéfique sur le respect des droits humains, notamment les droits des personnes journalistes, personnes vulnérables : personnes handicapées, peuples autochtones, défenseurs des droits humains, personnes déplacées, réfugiés.

Kanouo Aurélien

#Cameroun #Mobiliser #les #acteurs #chaîne #promouvoir #les #droits #humains

Ref. : 237online.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: