Home Société Cameroun : Paul Biya annonce le 17 juin comme fête de la Tabaski, prix stables !
Société

Cameroun : Paul Biya annonce le 17 juin comme fête de la Tabaski, prix stables !

A la veille de la Tabaski, le président Paul Biya fait un geste fort envers la communauté musulmane du Cameroun. Dans un surprenant décret publié jeudi 13 juin, le chef de l’État a déclaré le lundi 17 juin 2024 jour férié pour l’ensemble du territoire national. Une décision visant à permettre aux croyants de célébrer paisiblement la « fête du sacrifice », l’une des plus importantes du calendrier islamique.

Cette annonce intervient dans un contexte marqué par la hausse des prix des denrées alimentaires de base, augmentant la crainte d’une Tabaski au goût amer chez de nombreux ménages. Mais les autorités ont voulu rassurer la population, notamment sur le prix de la viande de bœuf, élément essentiel des festivités.

Réuni aujourd’hui dans la sous-préfecture de Nlongkak à Yaoundé, le Comité de gestion du marché à bétail a pris une décision forte : maintenir les prix de l’année dernière inchangés, soit 2 500 FCFA le kilo avec os et 3 000 FCFA sans os. « Notre priorité est de lutter contre la vie chère et de permettre à tous de célébrer la Tabaski dignement.», a souligné Harouna Nyandji Mgbatou, le sous-préfet du premier arrondissement de Yaoundé, qui a présidé les travaux.

Outre l’aspect économique, la décision de Paul Biya a également une signification symbolique et politique importante. Dans un pays où, selon les chiffres officiels, près de 30 % de la population est musulmane, faire du lundi Tabaski un jour férié est un signe fort d’ouverture et de reconnaissance envers cette communauté.

Un geste d’autant plus remarquable qu’il intervient dans un contexte sécuritaire tendu, caractérisé par la menace persistante du terrorisme islamiste dans l’Extrême-Nord. En désignant cette fête, Paul Biya envoie un message clair : le Cameroun reste un modèle de coexistence pacifique entre les religions, une terre de tolérance où chacun peut vivre et pratiquer sa foi en toute sérénité.

Pour les fidèles musulmans, cette fête est accueillie comme une bouffée d’air frais dans un quotidien de plus en plus difficile.  » C’est un soulagement de pouvoir fêter la Tabaski sans avoir à se soucier du travail ou des cours», confie Fadimatou, étudiante et maman, contactée par 237online.com.  » Avec le coût de la vie élevé, chaque dépense est un casse-tête. Cette fête est donc un véritable cadeau qui nous permet de nous retrouver en famille.

Outre l’aspect religieux, la Tabaski est en fait un moment de partage et de convivialité, où les familles se réunissent autour d’un repas copieux. Un intermède festif et chaleureux dont les Camerounais, toutes confessions confondues, ont désespérément besoin en ces temps mouvementés.

Alors que le pays traverse une période difficile, entre crise économique et menaces sécuritaires, ce geste du chef de l’Etat en faveur de Tabaski semble être un message d’espoir et d’unité. Une manière de rappeler que malgré les difficultés, le Cameroun reste debout, fort de sa diversité et de ses valeurs de tolérance. J’attends lundi avec impatience !

#Cameroun #Paul #Biya #annonce #juin #comme #fête #Tabaski #prix #stables

Ref. : 237online.com

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Les Mintoumba, trésor culinaire du Cameroun

Le mintoumba Au cœur de la riche gastronomie camerounaise se cache un...

Cameroun : Patricia Bissa Enama prend la direction de l’ENS Yaoundé !

Dans une décision qui a fait grand bruit dans le milieu universitaire...

Cameroun : Les marchés occasionnels créés aux lieux de l’inhumation

Marché au Cameroun à coté des tombes Depuis quelques années, on observe...

FESTI-SPORTS 2024 : le pari audacieux du Professeur Pascal Nguihe Kante

La fièvre sportive s’empare du département Mifi au Cameroun ! La 11ème...

[quads id=1]