Cameroun – Projet : L’association ADISI-Cameroun plaide pour une amélioration de l’accès à Internet et la protection des droits numériques

0

Le rapport d’enquête de cette organisation qui contient également des recommandations a été présenté ce 10 février 2022 à Douala.

L’état des lieux de la dynamique de l’accès à Internet au Cameroun dressé par ADISI-Cameroun. Cette organisation de la société civile a présenté ce 10 février 2022 à Douala le rapport d’enquête intitulé « améliorer l’accès à Internet pour promouvoir et protéger les droits numériques au Cameroun ». L’étude a été menée par une équipe coordonnée par le Dr Bernard Sakah a tour à tour collecté des données sur le terrain à travers un questionnaire, dépouillé les résultats sur le terrain, élaboré le rapport, sélectionné des participants ou cibles, élaboré des que le programme de la présentation de ce jeudi 10 février.

Le rapport présenté à Douala est destiné aux fournisseurs d’accès à Internet, aux opérateurs, aux consommateurs d’Internet, aux Organisations de la société civile ou Organisations Non Gouvernementales de la région du Littoral et aux médias bases. Cette présentation survient après celle qui a eu lieu le 29 septembre 2021 à Yaoundé et qui visite outre les organisations de la société civile et les médias bases dans la capitale camerounaise les administrations publiques, les chancelleries et les institutions diplomatiques.

L’on apprend en parcourant le rapport, que l’accessibilité à Internet a augmenté au Cameroun. Ce moyen de communication n’est pas utilisé uniquement dans les communications, mais aussi dans les secteurs de l’éducation, du commerce électronique, des opérations bancaires, des opérations bancaires, de la recherche ou encore des réseaux sociaux. Selon l’enquête d’ADISI-Cameroun, Internet au Cameroun rime avec désinformation, fausses nouvelles, désinformation, piratage, mauvais services et infrastructure, cout élevé des forfaits Internet pour ne citer que ceux-là.

Formule ADISI-Cameroun des recommandations multipartites pour favoriser les droits et libertés numériques au Cameroun. Parmi elles, le dialogue constructif entre le gouvernement, les OSC et les FAI afin de rechercher collectivement des solutions applicables pour mieux protéger et respecter la liberté d’expression et la vie privée des Camerounais et leurs activités en ligne. ADISI-Cameroun souhaite que l’accent soit davantage mis sur les principes de protection « pour réduire la propagation des discours de haine, des fausses nouvelles, de la désinformation et des cybermenaces connexes qui entravent gravement les activités sur le web, ainsi que la nécessité pour les citoyens de pratiquer une desméuxdiaréseaux une utilisation plus sociable des , en prévient la perpétration des fausses nouvelles , la désinformation, le piratage, d’escroquerie, le discours de haine, , etc. Tant en ligne que hors ligne »

#Cameroun #Projet #Lassociation #ADISICameroun #plaide #pour #une #amélioration #laccès #Internet #protection #des #droits #numériques

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire