Cameroun – Revendications : A l’occasion de la fête de la musique, de nombreux musiciens ont investi les services du Premier ministre pour réclamer l’élaboration d’un statut des artistes

0

Comme ils ne pouvaient pas le rencontrer, ils ont laissé un mémorandum à son attention

Il y avait du désordre autour du bâtiment vedette abritant les services du premier ministre. Alors que le chef du gouvernement, Joseph Dion Ngutéa présidé lundi 21 juin 2021, la 40e assemblée générale de Shelter Afrique à la mairie de Yaoundé, plusieurs artistes musiciens ont investi ses services afin d’obtenir de lui des informations dans le cadre de l’élaboration d’un statut des artistes. Ne pouvant le rencontrer, ils ont laissé un mémorandum à son attention.

« Nous avons tenu notre promesse. « Nous avons soumis notre mémorandum au ministère des Arts et de la Culture et au Premier ministère. Nous sommes là avec tous les artistes car nous voulons que le statut d’artiste sorte des bureaux et valide le gouvernement et l’administration », mentionné , Joël Francis Atangana, mieux connu comme DJ de salle, président du comité de contrôle des programmes, musique en ligne et diffusion à la SONACAM.

A en croire ces apôtres du 4e art, cette sortie n’est que la première étape d’un plan de réclamation bien structuré. De nombreuses autres initiatives, comme évoquées plus haut, seront mises en œuvre si l’administration n’apporte pas de réponse satisfaisante à leurs réclamations.

« Ce n’est qu’un début. Nous attendons le retour. Nous vérifierons la bonne foi des institutions qui ont reçu notre correspondance. Nous verrons par leur bonne foi s’il est nécessaire de faire un pas de plus » , a indiqué Cyrille Mbom mieux connu sous son nom de rappeur Bachiru.

Au Cameroun, l’élaboration d’un statut formel et officiel des artistes a fait l’objet de nombreux débats et événements au fil des ans. Malgré les nombreuses grèves organisées par divers collectifs d’artistes et les nombreuses promesses qu’ils ont faites aux responsables du dossier, les artistes ne bénéficient toujours pas d’un statut clair qui leur garantirait les mêmes droits qui leur ont été accordés. professions libérales.

.

#Cameroun #Revendications #loccasion #fête #musique #nombreux #musiciens #ont #investi #les #services #Premier #ministre #pour #réclamer #lélaboration #dun #statut #des #artistes

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: