Cameroun – soutien aux institutions : Plus d’une semaine après les manifestations à Genève, les membres du gouvernement continuent d’initier des manifestations de soutien au président Paul Biya.

0

la plus récente a eu lieu le lundi 25 juillet 2021 à Bertoua, dans la capitale régionale de l’Ouest

« Les problèmes du Cameroun ont été résolus au Cameroun. s’ils ont des problèmes contre le gouvernement qu’ils viennent au Cameroun, nous manifesterons ensemble. Ces propos sont ceux d’un manifestant interrogé par le CRTV, sur le lieu d’une manifestation de soutien au président Paul Biya initiée par le ministre de la Fonction publique, Joseph Théo. Cette manifestation, qui a eu lieu dans la ville de Bertoua, la capitale régionale de l’Est, était en fait l’une des offensives des nombreux thuriféraires du régime de Yaoundé, qui depuis la manifestation de Genève, et même avant, ont tenté de ‘ ‘ pour commenter le message de protestation des militants qui ont tenté d’écourter le séjour du président de la République à l’hôtel Intercontinental de Genève le 17 juillet 2021.

Il n’y avait donc pas de place pour les slogans subversifs à Bertoua. Ici tout le monde »chantait« en parfaite harmonie, l’hymne au respect des institutions et de la personne du chef de l’Etat. « C’est nous qui l’avons choisi, nous devons donc le respecter », « nous leur demandons de venir ici au pays, nous revendiquerons ensemble », a répété d’un air visiblement convaincu quelques manifestants aperçus dans un reportage diffusé à 20h30. CRTV, mardi 27 juillet 2021. Une « mélodie » qui sonne agréablement à Joseph Le ; « Les jeunes responsables ne se comportent pas comme ils l’ont vu à Genève. Des jeunes responsables faisant semblant de ce qui se passe ici.» a-t-il déclaré au micro de la CRTV.

Cette marche de soutien est terminée en soumettant un vote de soutien au Gouverneur de la Région de l’Est, Grégory Mvongo, qui a promis de le transmettre au chef de l’Etat.

Pour mémoire, ce rassemblement a été organisé 3 jours après l’interdiction d’une marche pacifique que le MRC envisageait d’organiser, dimanche 25 juillet. L’objectif était de promouvoir le  » vivre ensemble « , et un petit  » paix »Dans les régions de Sud-Ouest Et tu Nord Ouest ; démontrer le  » solidarité »De la fête au peuple de le grand nord en proie aux abus de Boko Haram, mais aussi pour promouvoir l’intégration nationale et lutter contre » tribalisme Il a finalement été suspendu pour « Risque grave de trouble à l’ordre public et risque de propagation du Covid-19 » La marche du Laditr était encore déclarée le 16 juillet 2021.

.

#Cameroun #soutien #aux #institutions #dune #semaine #après #les #manifestations #Genève #les #membres #gouvernement #continuent #dinitier #des #manifestations #soutien #président #Paul #Biya

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.