Cameroun – Tourisme : Le SAWA Country Club, un immense projet en gestation à Bonendale I (Douala)

0

Le 11 août 2022, le Ministère des Domaines, du Cadastre et des Affaires Foncières a lancé la procédure d’immatriculation des 23 hectares sollicités par ce village en bordure du département du Moungo.

Ils sont venus, ont vu et sont repartis un peu plus bâtis. Le sous-directeur du domaine national du ministère des domaines, du cadastre et des affaires foncières (MINDCAF) et ses collaborateurs se trouvaient le 11 août 2022 à Bonendale I, l’un des 10 villages du 4ème arrondissement de Douala.

Diyamba Divine Shey et sa délégation se sont rendus sur place pour s’assurer que l’espace que la communauté Bonendale veut enregistrer existe. « Nous sommes venus vérifier l’existence de ce site », a déclaré l’envoyé du ministre Henri Eyebe Ayissi lors de sa prise de contact avec l’équipe dirigée par le chef Bonendale Abel Ndoumbe Tukuru au siège de la chefferie Bonendale. « Plus qu’une mission de vérification, c’est une mission d’accompagnement d’un très gros projet dans les bonnes conditions et dans le respect des normes », a ajouté M. Shey. Cela dit, ses équipes se sont dirigées vers les eaux. A bord d’un bateau à moteur, ils ont fait le tour de l’endroit demandé.

Le chef Bonendale (en chemise blanche) lors de la prise de contact avec la délégation du MINDCAF (c) Pierre Arnaud NCHAPDAI
En route vers le site du projet (c) Pierre Arnaud NCHAPDAI

C’est une île entourée de mangroves. Et dans une optique de protection de cet écosystème, les porteurs du projet ont assuré aux responsables du MINDCAF qu’ils ne détruiraient pas la mangrove. Au contraire, il est préservé.

La zone à enregistrer a une superficie totale de 23 hectares. Le projet sera développé sur une superficie de 13 hectares et 10 hectares de mangroves seront préservés et formeront une barrière naturelle du site.

Abel Ndumbe Tukuru, Joel Mpah Dooh et Diyamba Divine Shey parlent du projet (c) Pierre Arnaud NCHAPDAI

Imaginé, développé et entièrement financé par Yves Bollanga, citoyen américain du village de Bonendale et propriétaire deTélévision AFRO, chaîne de télévision dédiée aux cultures noires aux États-Unis d’Amérique, le projet en chantier comprend un pont de 180 mètres reliant le village de Bonendale à l’île, une piste de mangrove

SAWA Country Club (c) CSC

A 3 km, un stade de football de 6000 places (stade du SAWA Football Club nouvellement créé), une annexe d’un stade de football, un gymnase de 800 places dédié au basket, volley, handball et futsal, un golf 9 trous, 4 courts de tennis , un parc à thème avec diverses attractions, piscines et jeux d’eau, une salle de spectacle de 500 places, un hall d’accueil, un studio de cinéma et de télévision numérique et 20 résidences hôtelières.

En prévision du « grand stade » du club de football SAWA, les promoteurs du projet construisent actuellement un stade d’entraînement réduit (d’une capacité de 500 places, équipé de vestiaires) dans un coin de ce village à la végétation luxuriante.

La chefferie de Bonendale voit dans cette initiative que le prestige de cette région doit donner l’occasion de stimuler son développement. Ici, on pense qu’elle générera des emplois en devenant une destination touristique. Dès lors, assure Sa Majesté Ndoumbe Tukuru, l’équipe en charge du projet travaille d’arrache-pied pour que le rêve devienne réalité d’ici deux ou trois ans.

Quelques photos du projet :

Sawa Country Club: L’île (c) CSC

Sawa Country Club : le pont ouest (c) CSC

Sawa Country Club (c) CSC

Sawa Country Club (c) CSC

.

Sawa Country Club (c) CSC

Sawa Country Club (c) CSC

Sawa Country Club (c) CSC

Sawa Country Club (c) CSC

Sawa Country Club (c) CSC

Sawa Country Club (c) CSC

Sawa Country Club (c) CSC

Sawa Country Club (c) CSC

Sawa Country Club (c) CSC

Sawa Country Club (c) CSC

Sawa Country Club (c) CSC

Sawa Country Club (c) CSC

Sawa Country Club (c) CSC

.

.

#Cameroun #Tourisme #SAWA #Country #Club #immense #projet #gestation #Bonendale #Douala

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire