Cameroun – Vallée du Ntem : Sources des coupures de courant

0

Des habitants de la vallée du Ntem accusés d’abattage délibéré le long du corridor de transport.

L’impolitesse conjuguée au vandalisme de la population a de lourdes conséquences dans la vallée du Ntem. Bouba Haman, préfet du département, s’en offusque et appelle les populations à faire preuve de plus de responsabilité et de sens civique. « J’invite les habitants de la vallée du Ntem à faire preuve d’une réelle responsabilité et d’un civisme, surtout de patriotisme, car cela n’aide personne de voir des milliers de familles plongées dans l’obscurité car elles exigent que nous fournissions l’énergie de leurs lieux », a interpellé l’autorité administrative .

Cette interpellation du Préfet de la Vallée du Ntem est prise à cœur par Electricité Développement Cameroun (EDC), société nationale de valorisation du patrimoine électrique, qui mobilise son savoir-faire et toutes ses équipes pour fournir le Ntem à la population de la vallée. d’énergie en quantité et en qualité. C’est aussi le contenu d’un communiqué radio dont Le Jour disposait d’une copie, signé par le chef du service communication externe, Ibrahima Haman Tizi. Le communiqué de l’entreprise publique cite la population locale comme l’une des sources des premières coupures d’électricité dans le département de la vallée du Ntem. Selon le communiqué, « les coupures d’électricité sont également dues à l’abattage anarchique d’arbres par certaines populations locales, endommageant la ligne de transmission 30 kv Ebolowa-Ambam-Kye-ossi et les équipements connexes ».

EDC invite également les habitants à « faire preuve de civisme le long du corridor ». Il ne s’agit pas d’annuler toutes les mesures prises pour garantir la disponibilité de l’électricité à la population. Après les coupures d’électricité intempestives dans les départements de la Vallée du Ntem et de la Mvila ces dernières semaines, le Directeur Général, Théodore Nsangou, a informé la population que les équipes d’EDC et de ses partenaires ont travaillé d’arrache-pied pour apporter une réponse adéquate dans les meilleurs délais. à ces interruptions.

La source de ces coupes, selon l’entreprise publique, est « en cette période de grande saison des pluies, les équipes d’EDC enregistrent de nombreux cas d’arbres à l’extérieur du corridor endommageant les équipements et causant des nuisances à la population ». Néanmoins, la Direction Générale d’EDC a pris les mesures nécessaires pour un résultat optimal : « Grâce aux moyens techniques, matériels et humains déployés, les principales villes de la Vallée du Ntem ont été restaurées à ce jour. Notamment Ambam, Kyé-ossi, Meyo Center, Ma’an ».

Une source locale du Day a également apporté cette précision sur la situation actuelle sur le terrain : « La ville d’Ambam et ses environs ont passé trois semaines dans le noir. Le réseau électrique a été rétabli entre le lundi 10 octobre et le mardi 11 octobre 2022. La coupure de courant du samedi 15 octobre 2022 était prévue et la population a été informée via les radios locales et les réseaux sociaux la veille de la coupure prévue. et 18h », précise notre source du département de la vallée du Ntem.

Un élu départemental pointe ensuite un doigt accusateur sur les habitants du village de la Mefoup qui, selon lui, se sont livrés à des sabotages sur la ligne EDC pour faire entendre leur voix sur les réclamations d’approvisionnement en électricité. Une première personne a déjà été interpellée et serait en garde à vue à la gendarmerie de Meyo-Centre. Il aurait avoué et même identifié les instigateurs. Des enquêtes sont en cours.

Jérôme Essian / 237online.com

#Cameroun #Vallée #Ntem #Sources #des #coupures #courant

Ref. : 237online.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire