De nouveau rebondissement après la sortie de Paul Biya: Voici pourquoi Ngoh Ngoh n’est pas encore tiré d’affaire!

0

L’affaire Ferdinand NGOH NGOH a été classée après la récente sortie de Paul Biya. Il aurait demandé au ministre de la Justice Laurent Esso de suspendre le mandat contre le SGPR Ferdinand Ngoh Ngoh.

Mais ce SGPR tout-puissant est-il entièrement dessiné ? C’est la grande question des Camerounais. Comme Mebara, le SGPR doit encore pouvoir se faire peur.

En effet, l’enseignant Jean Marie Atangana Mebara, ancien secrétaire général de la Présidence de la République, avait également dénoncé la justice.

Il a été haut fonctionnaire dans diverses administrations du Cameroun pendant plus de vingt ans. Cela aura été particulier chez les ministres du collège alors que
Cinq ans, Secrétaire Général du Secrétariat d’Etat de la Présidence de la République,
Quatre ans et enfin ministre d’État, ministre des Affaires étrangères.

Il présidera également le Comité Ministériel Cams pendant quatre ans.
et président de l’Institut international des sciences administratives (Bruxelles)
Pendant deux ans.

Il a été démis du gouvernement en septembre 2007, a été arrêté et incarcéré à la prison centrale de Yaoundé en août 2008, a été condamné à 25 ans de prison le 22 juin 2016 par le  Tribunal criminel spécial (TCS) en juin 2003 à 4,4 millions d’euros ( 2 905. 500 000 F CFA) pour l’achat d’un avion présidentiel.

Cela signifie que Ngoh Ngoh n’a pas les mains libres. Il risque de suivre les pas de Mebara dès sa sortie du gouvernement. La formation ministérielle est impatiente de parachever son arrestation.

Rf:camerounweb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire