Home Société Éducation rigoureuse : Les leçons de Maalhox pour les parents d’aujourd’hui
Société

Éducation rigoureuse : Les leçons de Maalhox pour les parents d’aujourd’hui

Dans un récent post intitulé « Je remercie mes parents », l’artiste Maalhox a décidé de partager avec ses abonnés sa réflexion sur l’éducation qu’il a reçue de ses parents. Cette publication fait suite à un événement tragique survenu au Cameroun, où un jeune homme a assassiné et mutilé sa propre mère pour lui voler de l’argent et acheter des produits de luxe. Face à cet acte abominable, Maalhox souhaite mettre en lumière l’importance d’une éducation rigoureuse, sans compromis.

Dans son texte, l’artiste souligne le comportement de sa mère qui effectuait des fouilles minutieuses de sa chambre, parfois même à des heures inattendues. Il exprime sans détour : « Ne leur donnez jamais l’impression que ce que vous avez souffert toute une vie pour obtenir, ils peuvent l’avoir facilement sans souffrir à leur tour ». Ces mots traduisent la conviction de Maalhox selon laquelle il est essentiel d’inculquer aux enfants la valeur de l’effort et de la persévérance.

Maalhox évoque également les enseignements de son père, qui les traitait, lui et ses frères, comme des adversaires ou des ennemis. Il explique que son père cherchait à évaluer leur mérite en matière d’argent, et qu’ils devaient développer des stratégies ingénieuses pour accéder à leurs ressources financières. Cette éducation rigoureuse visait à leur apprendre à gagner leur argent par eux-mêmes, en développant des compétences et des talents uniques.

L’artiste rend également hommage à sa mère, une championne de handball au Cameroun, qui, selon lui, savait se faire respecter sans recourir à la violence. Il compare les méthodes éducatives actuelles à celles de son enfance, soulignant que les parents d’aujourd’hui adoptent des approches plus permissives, ce qui expose potentiellement leurs enfants à des dangers.

Maalhox mentionne également l’existence de règles strictes au sein de sa famille, notamment l’interdiction de fermer la porte de sa chambre à clé. Sa mère effectuait régulièrement des fouilles surprises, même au milieu de la nuit, rappelant ainsi l’ambiance d’une prison. En cas de découverte d’objets suspects, un tribunal improvisé se mettait en place, avec dénonciations et sanctions collectives.

Pendant longtemps, Maalhox a cru que ces méthodes étaient anormales et qu’il était maltraité. Il se souvient même que son père était surnommé « Voldemore » et sa mère « Margaret Thatcher » (la dame de fer), en référence à leur fermeté éducative. Cependant, en prenant du recul et en affrontant le monde extérieur, l’artiste réalise que cette éducation rigoureuse l’a préparé à faire face aux défis de la vie avec une résilience à toute épreuve.

En conclusion, Maalhox souligne la nécessité d’éduquer les enfants dans un monde de plus en plus dangereux. Il met en garde contre les apparences trompeuses et encourage les parents à inculquer à leurs enfants des valeurs telles que l’effort, la persévérance et le respect. Sa réflexion soulève des questions pertinentes sur les méthodes éducatives actuelles et leur impact sur les générations futures.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Tunisie : la peine de 3 ans de prison confirmée en appel contre Rached Ghannouche

Rached Ghannouchi La peine de trois ans de prison a été confirmée...

Ousman Sonko écope de 20 ans de réclusion criminelle en Suisse

Yahya Jammeh, ancien Président de la Gambie Le verdict est tombé, ce...

La crise des documents d’identité au Cameroun : un frein à la citoyenneté

La crise des documents d’identité au Cameroun est un obstacle majeur à...

Premier client du Cameroun en 2023 : Les Pays-Bas maintiennent leur position dominante

En 2023, malgré une baisse de 25,6%, les Pays-Bas restent le premier...

[quads id=1]