Justice : Ernest Obama à nouveau impliqué dans une sale affaire

0
486

La fondation, très active dans le nord-ouest et le sud-ouest du Cameroun, accuse les journalistes de la chaîne de télévision privée de l’homme d’affaires Amougou Belinga de diffamation, d’extorsion et de diffusion de fausses informations.

Dans un communiqué de presse du 7 janvier 2020, la Fondation Ayah a déposé une plainte contre trois journalistes de Vision 4, une émission de télévision privée de Yaoundé au Cameroun, la capitale politique du Cameroun. La plainte en question accuse les journalistes de Vision 4 de diffamation, de diffusion de fausses nouvelles et d’extorsion.

Parmi les journalistes concernés par cette plainte figure Ernest Oboma, ancien directeur général de Vision 4. La plainte fait également référence à un employé du journal Anecdote. Lisez ci-dessous le communiqué de presse que le journaliste a publié le 7 janvier 2020.

« Nous travaillerons en étroite collaboration avec Interpol, la police judiciaire camerounaise, les missions diplomatiques, les gouvernements américain et britannique en particulier, l’administration Facebook et l’ensemble du peuple camerounais pour nous assurer que ceux qui accusent présentent des preuves de leurs allégations. »

REF:https://www.camerounweb.com/

QU’EN PENSEZ-VOUS?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]