Home Société La crise anglophone au Cameroun : état des lieux
Société

La crise anglophone au Cameroun : état des lieux

Depuis 2016, le Cameroun fait face à une crise sociopolitique majeure dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Cette crise, dite crise anglophone, a été déclenchée par les revendications de la population anglophone, qui s’estime marginalisée et discriminée par le gouvernement camerounais.

Les anglophones représentent environ 20% de la population camerounaise et ont leur propre système juridique, éducatif et administratif. Depuis l’indépendance en 1960, ils se sentent de plus en plus exclus du pouvoir et des décisions politiques, et réclament un retour à un système fédéral.

Les manifestations pacifiques ont rapidement dégénéré en violence et en affrontements avec les forces de sécurité camerounaises, accusées de répression brutale et d’abus de pouvoir. Des groupes armés anglophones sont également apparus et ont mené des attaques contre les forces de sécurité et les civils.

La situation humanitaire dans les régions anglophones s’est considérablement détériorée, avec plus de 700 000 déplacés et des milliers de morts. Les infrastructures ont été endommagées, les écoles et les hôpitaux ont été fermés et la crise a durement touché l’économie de la région.

Malgré les appels de la communauté internationale à une solution pacifique à la crise, le gouvernement camerounais et les groupes séparatistes anglophones doivent encore trouver une solution politique durable.

En septembre 2019, le cabinet a organisé un grand dialogue national pour trouver une sortie de crise. Cependant, des groupes séparatistes ont boycotté cette initiative, la jugeant insuffisante et appelant à un dialogue direct avec le président Paul Biya.

En mars 2020, le gouvernement a annoncé un plan de décentralisation pour les régions anglophones, qui devrait leur donner plus d’autonomie et de représentation politique. Cependant, les groupes séparatistes ont rejeté cette proposition, affirmant qu’elle ne répondait pas à leurs demandes de sécession complète.

La crise anglophone reste donc un défi majeur pour le Cameroun, avec des conséquences humanitaires et économiques dramatiques. Une solution pacifique et durable à la crise nécessite des compromis politiques et une volonté de dialogue de la part de toutes les parties concernées.

En conclusion, la crise anglophone au Cameroun est une situation complexe et délicate qui mérite l’attention continue de la communauté internationale. Les conséquences pour la population anglophone sont dramatiques et une solution politique durable est nécessaire pour rétablir la paix et la stabilité dans la région.

TTSO / 237online.com

#crise #anglophone #Cameroun #état #des #lieux

Ref. : 237online.com

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Le Cameroun confie la gestion de son service de visa électronique à une société ivoirienne

Le ministère des Relations extérieures du Cameroun a récemment annoncé qu’une société...

États-Unis : BNP Paribas poursuivi pour « complicité de génocide » au Soudan

Une décision de justice américaine a contraint le géant bancaire français BNP...

Tensions à l’ONU où le Maroc et l’Algérie s’affrontent sur le Sahara

Abdelmadjid Tebboune et Mohammed VI Le Conseil de sécurité de l’ONU a...

[quads id=1]