Home Actualité Cameroun La situation précaire des étudiants de Bertoua : un témoignage de la pauvreté au Cameroun
Actualité CamerounSociété

La situation précaire des étudiants de Bertoua : un témoignage de la pauvreté au Cameroun

Dans la ville de Bertoua, au Cameroun, une scène préoccupante a été filmée, mettant en lumière les difficultés auxquelles sont confrontés de nombreux étudiants. Dans un article publié par la source N’zui Manto, on peut lire : « Les étudiants de Bertoua sont restés en rang sous le soleil de 7h30 à 16 heures pour recevoir le pain chargé avec la viande. »

Cette situation soulève des questions et suscite l’incompréhension. Pourquoi les étudiants ont-ils été contraints à une telle posture ? Le lanceur d’alerte donne une réponse en expliquant que cela s’est déroulé lors d’une cérémonie d’installation du nouveau recteur de l’université de Bertoua. Certains étudiants ont été sélectionnés pour rester en rang pendant des heures afin d’applaudir lors de cet événement.

Selon N’zui Manto, « leur patience a été récompensée avec du pain chargé avec la viande et une somme de 30 000 francs CFA pour 50 étudiants, soit 600 francs CFA chacun, ce qui équivaut à environ un euro ». Cette situation est profondément préoccupante.

La vidéo de cette scène a rapidement circulé sur les réseaux sociaux, suscitant l’indignation et l’inquiétude. Les images montrent des étudiants exposés au soleil pendant de longues heures, sans abri ni protection, dans l’attente d’une « récompense » symbolique et insignifiante.

Ces événements mettent en lumière les difficultés auxquelles sont confrontés les étudiants à Bertoua, mais aussi dans l’ensemble du pays. La pauvreté, le manque d’opportunités et le manque de soutien adéquat représentent des obstacles majeurs pour de nombreux jeunes qui aspirent à une éducation supérieure.

Il est essentiel que les autorités compétentes prennent des mesures pour remédier à cette situation précaire. Les étudiants méritent un environnement éducatif propice à leur épanouissement, où leur dignité est respectée et où ils ne sont pas contraints de subir de telles privations.

Cette situation n’est malheureusement pas isolée. Elle reflète les défis plus larges auxquels sont confrontées de nombreuses familles camerounaises, en particulier dans les régions rurales et économiquement défavorisées. La lutte contre la pauvreté doit être une priorité nationale, afin de garantir un avenir meilleur pour tous les citoyens.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Attentat meurtrier dans un bar à Bamenda au Cameroun

Armée camerounaise Un attentat à l’explosif a eu lieu dans un bar...

Cameroun : Sweet Mommy Party revient en force

Photo de famille avec Éléonore Makam Après une longue période d’interruption, due...

Cameroun : Peur et mystère autour de l’inquiétante disparition de l’abbé Ignace Julien Assiga Mvondo

Le diocèse d’Obala est dans la tourmente depuis la disparition inquiétante, le...

Samuel Eto’o Limoge Marc Brys : une nouvelle crise secoue le football camerounais

Samuel Eto’o La Fédération camerounaise de football (Fecafoot), dirigée par Samuel Eto’o,...

[quads id=1]