Menaces contre le Roi Sokoudjou: la BAS met en garde le préfet Yampen Ousmanou

0
322

Cette organisation hostile au pouvoir de Yaoundé affiche clairement son soutien au Roi des Bamendjou, dans un communiqué publié ce vendredi 22 janvier 2021.

Les soutiens se multiplient pour le Roi des Bamendjou (Ouest), Sa Majesté Jean Rameau Sokoudjou, après des menaces formulées à son encontre par le préfet des Hauts-Plateaux, Yampen Ousmanou, qui l’accuse d’incitation à la révolte et à l’insurrection de par ses prises de position sur la gestion de la cité.

Après le «Laakam», l’assemblée des notables Bamileke qui dénonce une «tentative d’assujettissement du pouvoir traditionnel», c’est désormais la Brigade Anti-Sardinards (BAS) qui lui témoigne son soutien, non sans mettre en garde le préfet des Hauts-Plateaux, contre ce qu’elle considère comme des atteintes à sa liberté.

Cette organisation hostile au pouvoir de Yaoundé dénonce également une « tentative de musellement et d’intimidation» contre les autorités traditionnelles camerounaises. Pour l’heure, la BAS s’est limitée à cette mise en garde sans envisager d’actions éventuelles pour accompagner sa réaction.

Roi_Sokoudjou_BAS_Yampen_Ousmanou

Tout est en effet parti du passage du Roi Sokoudjou à l’émission «Droit de Réponse» du dimanche 10 janvier 2021 sur Equinoxe TV, au cours de laquelle il n’a pas manqué de critiquer le régime de Paul Biya. Il avait déclaré en substance que « le Président Paul Biya a abandonné son peuple», ce qui n’a pas plu au préfet des Hauts-Plateaux. Celui-ci lui avait adressée une deuxième lettre de mise en garde, dans laquelle il a promis des sanctions à son encontre au cas où il prendrait encore la parole en public pour critiquer la politique du président.

REF: Cameroon Info

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.