MINJEC : Mounouna Foutsou préside la 6ème session ordinaire du comité de pilotage du PARSE à Maroua. pour

0

La ministre de la Jeunesse et de l’Education civique Mounouna Foutsou a présidé la sixième session ordinaire du Comité de pilotage du Projet d’Appui à la Résilience Socio-Economique des Jeunes Vulnérables des Régions du Nord du Cameroun (PARSE) ce mardi 4 octobre à Maroua. Un projet mené en collaboration avec la GIZ, une organisation de coopération non gouvernementale allemande.

Dans son propos introductif en prélude aux travaux de la session, le chef de projet PARSE, Andreas Kahler, s’est félicité de la tenue de cette session qui contribue à l’évaluation de la mise en œuvre du PARSE qui a atteint sa phase III. Il a également indiqué que 382 jeunes, dont des jeunes filles et garçons, ont été financés pour le compte de la phase II, tout comme il a mentionné la contribution des collectivités décentralisées à la mise en œuvre du projet. Concernant le bilan de la phase II, Soilihou Mforain, Coordinateur National du PARSE, a indiqué que les résultats du PARSE II sont satisfaisants : « 40% des jeunes accompagnés ont un revenu supérieur au SMIG (Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti) ». Il a également souligné la contribution des Centres Multifonctionnels de Promotion de la Jeunesse et des anciens bénéficiaires du PARSE dans la réalisation de la Phase II.

Cette 6ème session 2022 du Comité de Pilotage du PARSE a réuni autour de son Président, les Membres Statutaires ; le Gouverneur de l’Extrême-Nord ou son représentant ; les Délégués Régionaux du MINJEC de la zone d’intervention ; le député départemental du MINJEC du Diamaré ; le chef de projet PARSE ; le Coordonnateur National du PARSE ; un conseiller technique et les invités du président du comité. Après l’intervention des uns et des autres, les échanges ont eu lieu sous la houlette du ministre Mounouna. Grosso modo, nous concluons que les participants sont satisfaits du résultat attendu. « En effet, ce dernier comité de pilotage du PARSE II nous donne vraiment une grande satisfaction, car 1 578 jeunes scolarisés intégrés dans des filières porteuses, surtout 183 filières porteuses, avec des pratiques innovantes, je pense que cela mérite un compliment. Et nous en profitons pour remercier encore une fois le gouvernement allemand à travers la GIZ pour la réalisation de cet important projet pour l’insertion socio-économique des jeunes… » a déclaré la ministre de la Jeunesse et de l’Education civique Mounouna Foutsou.

Il faut dire que les autorités gouvernementales et non gouvernementales, de plus en plus conscientes des dangers d’une désintégration croissante des jeunes, conséquence entre autres du vague Boko Haram, multiplient depuis des années les projets d’insertion économique et sociale. Par exemple, en 2016 une mission d’identification a été effectuée pour un nouveau projet étendu aux trois régions du Nord Cameroun par le Gouvernement du Cameroun et la GIZ, baptisé : Projet d’Appui à la Résilience Socioéconomique des Jeunes Vulnérables des Régions du Nord Cameroun (PARSE). Le PARSE, lancé le 1er octobre 2016 avec un financement externe (GIZ/UE) de 10 millions d’euros, vise à contribuer à la stabilité et à la coexistence pacifique dans les trois régions de l’Extrême-Nord.

237online.com

#MINJEC #Mounouna #Foutsou #préside #6ème #session #ordinaire #comité #pilotage #PARSE #Maroua #pour

Ref. : 237online.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire