Remaniement ministériel : Atanga Nji subit la foudre de Paul Biya, son sort scellé (Vidéo)

1

Le Cameroun patiente toujours attendant son ‘remaniement’ ministériel. Depuis des mois, ce remaniement est tant attendu et ne vient presque jamais. Une lueur d’espoir a gagné le pays en septembre dernier avec la publication d’une exclusivité du confrère Actu Cameroun.

Dans ladite publication, le confrère indique que Ferdinand Ngoh Ngoh prend en charge les fonctions du ministère de la Justice, Garde des sceaux, le poste actuellement occupé par Laurent Esso, avec qui l’actuel Secrétaire général de la Présidence de la République (SGPR) ne s’entendrait pas.

De plus, le Directeur du Cabinet Civil de la Présidence de la République, Samuel Mvondo Ayolo n’est plus dans le fameux gouvernement publié par Actu Cameroun.

Louis-Paul Motaze, Laurent Esso et Samuel Mvondo Ayolo, absents du gouvernement, interpellent. Ce sont des noms qui sont souvent attachés au Secrétaire général de la Présidence de la République (SGPR), Ferdinand Ngoh Ngoh mais pas de façon positive. Au contraire, les guerres de clans les impliquent au plus haut point.

L’actuel ministre de l’administration territoriale Paul Atanga Nji reste néanmoins dans ce gouvernement publié par Actu Cameroun mais avec un portefeuille différent. Il succède à Réné Sadi au ministère de la communication.

C’est du moins ce qu’il croyait car aux dernières il ne serait pas en odeur de sainteté auprès de Paul Biya qui l’aurait mis sur la sellette. C’est une confidence de la chaîne YouTube Cameroun Web dont voici un extrait.

Citant Boris Bertolt, la chaine indique que le MINAT estime ne plus être certain de figurer sur les prochaines listes gouvernementales au vu de sa relation avec Ferdinand Ngoh Ngoh et Laurent Esso.

TWI NEWS

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire