Tentative d’Evasion : dans la tourmente, Voici la décision radicale pris par Atanga Nji pour s’échapper avant le remaniement!

0

De sources bien informées au Palais présidentiel, des arrêtés d’interdiction de sortie du territoire sont en cours d’émission à l’encontre de plusieurs ministres, dont le Secrétaire général de la Présidence de la République.

Le ministre de l’Administration territoriale serait en émoi et ce depuis la semaine dernière. Nous expliquons les hypothèses de cette turbulence.

Le Cameroun attend encore patiemment son remaniement ministériel. Ce remaniement est attendu depuis des mois et n’arrive presque jamais. Le pays a gagné une lueur d’espoir en septembre dernier avec la sortie d’une exclusivité de son compatriote Actu Cameroun.

Cependant, l’actuel ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga NJI, reste dans ce gouvernement publié par Actu Cameroun, mais avec un portefeuille différent. Il succède à René Sadi au ministère des Communications.

C’est du moins ce qu’il pensait, car dans le dernier il ne volerait pas au parfum de sainteté avec Paul Biya le mettant sur la sellette.

Selon le journaliste bien informé Boris Bertolt, le Minat estime qu’il n’est plus à l’abri de figurer sur les prochaines listes gouvernementales compte tenu de sa relation avec Ferdinand Ngoh Ngoh.

« Pour ceux qui ont récemment contacté Atanga NJI, ministre de l’Administration territoriale, l’une des choses qu’ils ont vues est que ‘Bad Boy’ a vieilli. Parce que ça ne va pas bien. Atanga NJI a perdu son sang-froid. Ce n’est plus sûr d’être maintenu au sein du gouvernement.

Par exemple, le ministre de l’Administration territoriale a récemment demandé à ses plus proches collaborateurs de s’occuper de leurs affaires personnelles au bureau. Car « les choses peuvent changer à tout moment ».

Atanga NJI n’est plus sur rien et a perdu son zèle. Il est en froid avec son parrain Ferdinand Ngoh Ngoh Allias, l’homme au punk lui-même sous IV il ne sait plus où mettre ses ailes. Ayant déjà auditionné au TCS dans le cadre de l’enquête sur les fonds Cavid 19, il ne peut plus compter sur Laurent Esso, à qui il a tourné le dos lorsque son amitié a donné un bon coton avec l’homme punk » A écrit Boris Bertolt.

Un Ferdinand Ngoh Ngoh qui se trouve sous la guillotine espère aussi être secouru.

Rf:camerounweb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire