André Onana : ‘Accepter les critiques de 25 millions de Camerounais’

0

Le gardien des Lions Indomptables revient sur la performance de l’équipe et la sienne lors de cette CAN.if(typeof __ez_fad_position!=’undefined’){__ez_fad_position(‘div-gpt-ad-237online_com-medrectangle-3-0’)};

Comment expliquez-vous ce score de parité contre le Cap-Vert ?

On essaie d’être humbles, car encaisser des buts faciles est aussi difficile en termes de positionnement tactique. Nous devons améliorer cet aspect et je pense que tout ira bien.

Vous avez joué trois jeux avec le même nombre de charnières différentes au milieu. Cela ne vous dérange-t-il pas un peu avec l’animation du jeu ?

Nous sommes 28 joueurs. Et tous les joueurs appelés par le coach sont prêts à jouer. L’entraîneur a décidé de tourner aujourd’hui et on ne peut que respecter son choix.

Et l’impact de l’ambiance dans le groupe ?

C’est la solidarité qui fait notre force. Nous sommes un groupe super jeune. L’âge moyen est de 23 ans. Il n’y a pas de problème d’ego. Nous sommes une famille. Nous sommes frères. Donc pour moi c’est un honneur de faire partie de ce groupe, de ce collectif. J’espère que nous pourrons atteindre nos objectifs.

Les Camerounais attendent beaucoup de vous. Que leur direz-vous pour les huitièmes de finale ?

J’attends beaucoup de moi. Je ne suis pas satisfait de ce que je vois là-bas. Après, le football, c’est comme ça. Il y a des moments où on fait des erreurs défensivement et ça paie. Il faut faire preuve d’humilité et accepter les critiques des 25 millions de Camerounais. Je suis donc prêt à recevoir cette critique. Et je pense que cela ne peut être que des critiques constructives et je dois l’accepter et continuer à faire mon travail.

Sur quels aspects allez-vous travailler lors des prochains matchs ?

if(typeof __ez_fad_position!=’undefined’){__ez_fad_position(‘div-gpt-ad-237online_com-medrectangle-4-0’)};C’est sur tous les aspects. Défensivement, on fait beaucoup plus d’erreurs. Ce sont des choses à voir en interne et nous essaierons d’améliorer cela.

Est-ce un défi personnel, le fait de ne pas avoir joué pendant un an et de revenir ensuite pour organiser des matches ?

Cela ne dérange pas. C’est une question qui m’amuse. Nous avons tendance à poser ce genre de questions parce que nous sommes Africains. Neueur a été blessé pendant un an et est revenu. Après cela, il est allé à la Coupe du monde sans aucun problème. Moi, je l’ai fait pendant sept mois. J’étais actif. Je n’ai pas été blessé.

C’était par rapport aux repères trouvés sur le terrain…

Sept mois passent vite. Je m’entraîne avec le groupe. J’ai l’opportunité de m’entraîner avec de super coachs.

Tu t’alignes avec de grands gardiens camerounais, Thomas Nkono, Joseph Antoine Bell… Est-ce une pression supplémentaire pour toi ?

C’est une motivation extraordinaire. Vous en avez mentionné deux. Il y en a comme Fabrice (Ondoa, ndlr), Kameni. Il y en a beaucoup que je peux nommer. Mais c’est quelque chose de motivant. Je continue d’apprendre.

Interview par AC / 237online.com

#André #Onana #Accepter #les #critiques #millions #Camerounais

Ref. : 237online.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire