Cameroun – Crise de la Fécafoot : Mouelle Kombi incarne Pontius Pilatus

0

La garde a cédé à la tenue du travail d’hier contre son gré, mais subtilement consultatif.

« Nous prenons note du contenu de cet e-mail et notons que ces instances faîtières du football approuvent le processus électoral lancé sous la direction de la direction intérimaire de la Cameroun Football Association. » Officiellement, c’est pourquoi Narcisse Mouette Kombi a pris du recul en donnant sa décharge formelle pour la tenue de l’Assemblée générale de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) le 13 juillet 2021. Le mail mentionné par le ministre des Sports et de l’Éducation physique (Minsep ) est celui qui est servi conjointement par la FIFA et Café en cas d’urgence, et en réponse à la demande d’annulation de ces travaux, formulée par le Minsep au nom de la Fécafoot, et qu’aux autorités supérieures de la Fédération a été adressée. De même, la réponse à la Fécafoot a été envoyée au Minsep. Dans cette lettre, Fatma Samoura et Veron-Mosengo, respectivement secrétaires générales de la FIFA et de la Caf, indiquent que « ces derniers mois nous avons travaillé en étroite collaboration avec la Fécafoot pour préparer une feuille de route pour la mise en œuvre de ladite sentence arbitrale. Il est apparu qu’une AGE serait organisé en juillet 2021. » En résumé, « les démarches entreprises avec le soutien de la FIFA sont conformes à la sentence arbitrale ci-dessus et sont donc absolument nécessaires ».

Mais au-delà de cette seule lettre, le ministre des Sports qui avait déjà annoncé avoir demandé des « hautes instructions », a certainement sollicité l’avis de ses hiérarchies, face à la menace à peine voilée de la Caf et de la FIFA. A un moment délicat où l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations 2021 (Can) confiée au Cameroun semblait menacée. En cas de suspension du Cameroun. Cette Can sera décernée en 2014, se tiendra en 2019, et a été reportée à 2021, pour être finalement programmée en 2022, mais dont l’accord-cadre n’a toujours pas été paraphé. Du coup, face à l’enlisement de la crise que traverse la Fécafoot depuis des années, cette Can semble faire l’objet de tout le chantage du Café, meilleur de la FIFA, désormais plus présent dans les affaires du football africain que la Confédération elle-même. . Et Mamadi Mahamat, le sous-préfet de Yaoundé 2 qui s’est mêlé à plusieurs reprises des pédales en recevant le communiqué de la manifestation du 13 juillet, a tenu à répondre à la presse en appelant clairement l’organisation de la Can. Comme s’il voulait faire comprendre à ses détracteurs que les intérêts de la nation étaient en jeu.

Responsabilités

Le ministre des Sports, avocat de profession, sera le dernier à se retirer. En s’accrochant à « commander » l’ouvrage préparé de toute façon sans son avis, Narcisse Mouelle Kombi, qui n’a jamais avalé le serpent en marge du général Pierre Semengue, a néanmoins réitéré dans une lettre du 12 juillet l’inquiétude qu’il avait déjà exprimée quatre quelques jours plus tôt sur le nécessaire « respect de la légalité, de l’ordre public », et sa volonté de poursuivre cette phase de transition à la Fécafoot « dans un esprit de consensus et de rassemblement des footballeurs camerounais ».

Malheureusement, la cohérence gouvernementale est ce qui a toujours fait défaut dans la recherche d’une solution durable aux problèmes du football camerounais. La garde dans son cœur devait céder la place à la possibilité d’apaiser une faction aux dépens de la loi. Et les divers renforts de sa dernière lettre parlent d’eux-mêmes. Mouelle Kombi a copié son message aux Ministres de l’Administration Territoriale, de la Justice, les Secrétaires Généraux des Services du Premier Ministre et de la Présidence de la République, le Gouverneur du Centre, la FIFA et la Caf. La lettre précédente a été simplement copiée aux Secrétaires généraux de la Présidence et au Cabinet du Premier ministre. Un détail qui trahit le souci de tutelle pour dédouaner et placer chaque acteur devant ses responsabilités. Rien ne garantit que nous avons quitté l’auberge.

Lindovi Ndjio

.

#Cameroun #Crise #Fécafoot #Mouelle #Kombi #incarne #Pontius #Pilatus

Ref. : 237online.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire