Cameroun : Guibaï Gatama interpelle Eto’o sur l’illégalité des décisions

0

Dans un courrier envoyé au président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) le 18 février 2022, le président de la Ligue régionale de football de l’Extrême-Nord indique et fond que des résolutions prises ne reposent sur aucune.

Guibaï Gatama a pris la plume d’un pédagogue pour s’adresser à Samuel Eto’o Fils, le président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), le 18 février dernier. Depuis sa suspension provisoire pour une durée de 03 mois, le président de la Ligue régionale de football de l’Extrême-Nord ne désarme pas. Il est plus que jamais au devant de la scène. Après avoir saisi le président de la commission de recours de la Fécafoot par une requête aux fins « d’annulation des décisions prises par le Comité exécutif de la Fécafoot, en sa session du 16 février 2022 tenue à Limbé et subsllitémment de, la nusllitémment prix les 27 décembre 2021, 13 et 20 janvier 2022 par un Comité d’urgence inexistant », Guibaï Gatama invite cette fois son patron, Samuel Eto’o Fils au « respect de nos statuts ».

L’auteur a pris le temps de faire des manifestations en s’appuyant sur des articles précis des statuts notamment les articles 49 alinéa 1 ; article 35 alinéa 4 entre autres. Au regard de ses analyses, « le recrutement et la nomination au titre de secrétaire général par ai de notre Fédération de M. de Benjamin Didier Banlock, par le Comité d’urgence quand bien même celui-ci aurait été normalement constitué, violent nos dispositions Statuts, notamment l’article 49 alinéa 2 ». Les postes nouvellement créés (Directions, chargés de mission, chargés de mission délégués) qui induisent une modification de l’organigramme de la Fécafoot, dont la prérogative est du seul ressort de l’Assemblée générale, sont légalement inexistants. Il dénonce également des recrutements entachés d’illégalité en moins de trois mois de l’ère Samuel Eto’o Fils.

Face à cette situation, Guibaï Gatama voudrait voir ces actes illégaux prendre fin. Il invite d’ailleurs le président Samuel Eto’o Fils à prendre des dispositions applicables pour un retour à la légalité dans les différentes instances de la Fédération camerounaise de football.

Solière Paka / 237online.com

#Cameroun #Guibaï #Gatama #interpelle #Etoo #sur #lillégalité #des #décisions

Ref. : 237online.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire