Cameroun – Kisito Eloundou : « Le football africain progresse »

0

Notre conseiller et entraîneur de football analyse les matchs Sénégal-Cap-Vert, Cameroun-Comores ; présente des solutions pour le prochain match des Lions indomptables contre la Gambie en quarts de finale.if(typeof __ez_fad_position!=’undefined’){__ez_fad_position(‘div-gpt-ad-237online_com-medrectangle-3-0’)};

Comment jugez-vous le match produit par le Sénégal contre le Cap-Vert ?

Disons que c’était une rencontre digne d’un grand match. Ce match s’inscrit dans le calendrier attaque-défense. Chaque équipe a joué selon ses moyens. Le Sénégal était supérieur au Cap-Vert. Son adversaire choisit un blocage bas pour le retenir et tenter de contrer. Le Sénégal, de son côté, a choisi de presser haut pour gêner les sorties de ballon des Cap-Verdiens et les priver totalement de ballon. C’était la raison de cette grande rencontre. Malheureusement, on a vu des cas d’indiscipline avec deux évictions de joueurs capverdiens qui ont complètement déséquilibré le jeu. Mais le Cap-Vert s’est battu avec ses ressources. Cependant, cela n’a pas suffi à contenir l’attaque du Sénégal, qui semble avoir appris de ses erreurs passées et veut vraiment faire une bonne surprise dans ce match. En réalité, le football africain avance. Toutes les équipes ont compris que seul le travail compte.

Le Cameroun a battu les Comores 2 à 1 et s’est qualifié pour les quarts de finale. Les Lions ont-ils été convaincus ?

Le Cameroun a battu les Comores sans convaincre. Mais ils ont quand même assuré la qualification pour les quarts de finale. Je pense que c’était le plus important. Cependant, beaucoup reste à faire pour continuer la compétition car le Cameroun se présente comme une équipe sans âme. Cependant, nous avons besoin d’une équipe qui rassure, convainc le public et ses supporters qu’elle peut aller loin dans cette compétition.

Comment jugez-vous le match des Lions contre les Comores ?

Le jeu produit par les Lions Indomptables reste en demi-teinte. Depuis presque le troisième match, on ne sait plus dans quel registre jouent réellement les Lions, quel est le plan de match, s’il y a un circuit préféré ou de référence. On a l’impression que ces joueurs ne jouent que de leur expérience, peut-être parce qu’il y a un problème de communication avec leur entraîneur, lié à la langue qu’il utilise. Le jeu qu’il produit n’est pas un jeu efficace. Il y a toujours des variations dans les côtés, il n’y a pas de variations dans la profondeur. Choupo-Moting a essayé deux fois, mais le rapide regroupement comorien a montré que cette équipe camerounaise était très limitée au niveau des mouvements de base qui étaient censés amener l’adversaire à laisser les espaces dans le dos et à ouvrir les intervalles pour que le Cameroun tente d’exploiter ce match Bien qu’ils aient affronté un adversaire de taille malgré l’infériorité numérique, nous n’avons pas du tout vu les Lions faire une grande différence dans ce match.

Les Lions affronteront la Gambie en quart de finale. Que devront-ils corriger dans leur jeu pour mieux approcher cette équipe ?

La Gambie est une équipe dont l’ossature est constituée de joueurs qui tirent leur cohésion des sélections inférieures. Ils ont été vainqueurs de deux éditions Can U17 et la dernière remonte à 2017. C’est ce cadre dans la traçabilité qui arrive aux seniors aujourd’hui. C’est une équipe qui sait bien jouer en bloc, qui travaille dur, une variante du jeu court plus en attaques placées et en attaques rapides, rarement en contres car elles sont quasiment regroupées. Pour que le Cameroun batte cette équipe, il faudra beaucoup de mobilité et de mouvement dans le jeu et le Cameroun devrait essayer de corriger le fait que les deux équipes montent en même temps sans laisser de différence permanente. On a vu ces Gambiens avec des joueurs expérimentés mettre l’équipe guinéenne à genoux. La Gambie est une équipe convenable au cas où les Lions Indomptables monteraient de niveau, tenteraient d’augmenter l’intensité du jeu, feraient reculer leur adversaire et douteraient de leur potentiel. Si on les quitte en confiance, je pense que ce sera très difficile pour les Lions Indomptables de venir à bout de cette équipe. Mais je pense que si on croise les doigts et que les Lions restent vraiment concentrés, ils devraient a priori réussir.

Roseline Ewombe Eboa / 237online.com

#Cameroun #Kisito #Eloundou #football #africain #progresse

Ref. : 237online.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire