Cameroun – Mai 2021 : Les 13 milliards de FCfa en difficulté

0

Ce montant, qui représente le budget alloué aux organes opérationnels pour l’organisation de ce concours, est très insuffisant et, à y regarder de plus près, apparaît comme un piège.if(typeof __ez_fad_position!=’undefined’){__ez_fad_position(‘div-gpt-ad-237online_com-medrectangle-3-0’)};

Un document signé du Ministre d’Etat Secrétaire Général de la Présidence de la République, adressé au Secrétaire Général des services du Premier Ministre, en date du 17 septembre 2021, circule sur les réseaux sociaux depuis hier 5 octobre 2021, le sujet dont « Can TotalEnergies Budget 2021 » par le Cameroun. « J’ai l’honneur de vous informer, pour la haute information du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, du très haut consentement du Président de la République que le budget pour l’organisation de « Can TotalEnergies Cameroun 2021 » d’un montant de 13.000.310.000 (treize milliards trois cent dix mille) francs CFA », Ferdinand Ngoh Ngoh, en réponse au projet de budget présenté par la Primature, a signé un réseau de distribution pour ce montant. Indignation générale des Camerounais sur les réseaux sociaux, dont la plupart estiment C’est 13 milliards de FCFA de trop à dépenser pour cette compétition.D’autres camerounais y ont vite vu une distraction des fonds publics.Chacun a sa propre appréciation pour ce document, dont l’authenticité a été prouvée.

Les Camerounais ont vite été emportés lorsqu’ils ont vu le chiffre de 13 milliards de francs CFA. A y regarder de plus près, ce budget de 13 milliards de francs CFA ne garantit pas une organisation parfaite de Can TotalEnergies Cameroun 2021, compte tenu des besoins qu’évoque le projet. Ce tableau de répartition des 13 milliards de FCFA comporte quatre colonnes dont la première concerne les organes opérationnels ; ceux décrivant les activités connexes; les montants et ceux des contrôleurs ou ordonnateurs que sont les différents ministères impliqués dans l’organisation de ce concours.

La presse locale, pauvre enfant

A l’issue de la réunion, qui a réuni les Présidents des Commissions Techniques Centrales, la Direction du Tournoi et le Président de Cocan, les différents ministères impliqués dans l’organisation de Can TotalEnergies Cameroun 2021 ont été appelés à une implication active, et des recommandations ont été faites. . Dans ce fichier, la Commission de la communication et du marketing dispose d’un budget de 275 millions de FCFA, avec le ministère de la Communication comme ordonnateur. L’activité de ce budget est la communication et la promotion internationale. Cela signifie que ce montant est divisé par trois et utilisé par trois entités, à savoir le ministère des Communications, la Commission des communications et la Commission du marketing. Même scindée, chaque entité disposera de moins de 100 millions de francs CFA. Avec près de 91 millions de francs CFA, que peut faire le ministère de la Communication pour assurer le bon rayonnement de l’image du Cameroun à l’international ? Que peut la Commission Communication de Cocan, avec la même quantité d’« accentuer, intensifier la communication et la campagne d’affichage sur tous les sites, activer le site Cocan 20-21 », comme il a été recommandé lundi dernier ? La presse locale semble être le parent pauvre ici. La Commission Marketing peut-elle gérer ce qui lui sera assigné ?

256 millions de francs CFA pour 1200 bénévoles et les stewards des six sites

Le Comité de mobilisation et de volontariat a été prié de procéder d’urgence à la sélection et à la formation des volontaires ; préparer sans tarder le plan de répartition des 1 200 volontaires détenus par la Caf sur place ; préparer la correspondance vers les villes afin de faciliter l’intérêt de ces villes pour les actions et mesures de volontariat. Un budget de 256 millions de FCFA a été alloué à cette Commission. On risque encore de retomber dans le piège du dernier Chan 2020 où nous avons alloué 30.000 FCfa pour chaque volontaire, avant que le montant ne soit réévalué à 100.000 FCfa par le ministre des Sports, président de Cocan 20-21. travail parfait des bénévoles dans la réussite de l’organisation de ce concours. A noter qu’il y aura aussi les stewards des six zones de compétition, ce qui doit être pris en compte dans ce budget. On comprend que les 256 millions de francs CFA sont loin de favoriser une bonne organisation au niveau de ce comité, comme dans beaucoup d’autres.

Aucune trace de frais pour les membres du comité

if(typeof __ez_fad_position!=’undefined’){__ez_fad_position(‘div-gpt-ad-237online_com-medrectangle-4-0’)};Il est à noter que Cocan lui-même a été oublié dans ce budget. Aucune mention n’est faite des comités techniques centraux, des comités techniques et des comités de site. Cependant, les membres des Comités Techniques Centraux ont tenu des sessions depuis leur nomination en mai 2021. Ils travaillent dur pour une organisation réussie de Can TotalEnergies Cameroun 2021. D’où vient le budget pour payer les frais de session ? , ainsi que ceux des comités de construction ? Le Cameroun, selon les observateurs, possède une expertise dans l’organisation d’événements. Mais cette Can, que le Cameroun organise du 9 janvier au 6 février 2022, nécessitera des moyens conséquents, comme ce fut le cas lorsqu’il a fallu dégager des budgets colossaux pour la construction d’infrastructures sportives. Il ne sera plus question de gagner l’infrastructure Can comme c’est le cas actuellement, seulement d’échouer dans l’organisation.

Achille Chountsa, 237online.com

#Cameroun #Mai #Les #milliards #FCfa #difficulté

Ref. : 237online.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: